Pays basque : les 5 personnes interpellées vendredi soir tranférées à Paris

2
Mixel Berhokoirigoin est transfère depuis l’ aéroport de Biarritz a Paris chez le juge anti terroriste, suite à l’opération de desarmement de Eta a Louhossoa, Lundi 19 décembre 2016. (Photo Bob Edme)

En partenariat avec le média Mediabask et avec leur accord, nous relayons leur information.
L’équipe de 7seizh apporte son soutien à Béatrice Molle-Harran, journaliste à Médiabask.

Les personnes interpellées à Louhossoa sont en cours de transfert vers Paris
Michel Berhocoirigoin, Michel Bergouignan, Txetx Etcheverry, Stéphane Etchegaray et Béatrice Molle-Haran ont quitté le commissariat de Bayonne ce lundi pour être entendus par un juge à Paris.
Après avoir passé plus de 48 heures au commissariat de Bayonne, les personnes interpellées à Louhossoa vendredi 16 décembre sont en cours de tranfert vers Paris ce lundi.
Le Parquet anti-terroriste avait ouvert une enquête préliminaire avec les qualifications “d’association de malfaiteurs terroriste et infractions sur la législation sur les armes et les explosifs en bande organisée, le tout en relation avec une entreprise terroriste”. La saisie des enquêteurs de la police judiciaire représenterait 2 m3 d’armement, précise l’AFP.

2 Commentaires

  1. Si défendre sa culture, sa langue, son identité… s’apparente à du terrorisme pour Paris, Bretons, Basques, Alsaciens, Occitans, Corses… Nous sommes tous des terroristes … ” l’état d’urgence ” agité pour faire taire notre droit identitaire ne sera pas la bonne réponse ! La Cour Européenne sera saisie par toutes les Régions qui ne supportent plus l’oligarchie parisienne.
    Monsieur Bruno Le Roux ne craint pas la contradiction : l’état français n’efface t’il pas les preuves du Bugaled Breizh en le faisant détruire ?

  2. Si défendre sa culture, sa langue, son identité… s’apparente à du terrorisme pour Paris, Bretons, Basques, Alsaciens, Occitans, Corses… Nous sommes tous des terroristes … ” l’état d’urgence ” agité pour faire taire notre droit identitaire ne sera pas la bonne réponse ! La Cour Européenne sera saisie par toutes les Régions qui ne supportent plus l’oligarchie parisienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here