Pics de pollution dans les grandes villes… et si on essayait un autre aménagement du territoire ?

0

Carhaix, lundi 23 janvier 2017, face aux conditions particulièrement froides que traverse la Bretagne actuellement , des pics de pollution aux particules fines ont été signalés ces derniers jours entraînant la mise en place de mesures par les autorités.

Le flux de nord-est  nous apporte des polluants en provenance du nord de la France, de l’Allemagne et de la Belgique. Cette pollution s’ajoute à celle déjà produite sur notre territoire par les feux de cheminées et diverses polluants.

Les limitations de vitesses seront jusqu’à nouvel ordre de 90 km/h au lieu de 110 km/h sur les axes routiers de la région.

 

Communiqué de presse Christian Troadec

 

 

Circulation alternée, circulation différenciée, interdiction aux véhicules d’avant 1997 de circuler, limitation de la vitesse à 70 ou 90 km/h sur les voies express… les grandes villes se mettent depuis plusieurs mois à tester différents dispositifs pour éviter d’amplifier encore un peu plus la pollution urbaine… Paris, Lyon, Grenoble, mais aussi Rennes connaissent régulièrement des pics de pollution. Il n’est pas inutile de se poser la question de savoir comment nous en sommes arrivés là ? La réponse est évidente : c’est la conséquence d’une métropolisation à outrance du territoire, avec des villes de plus en plus grandes, où tout – populations, industries, services, pouvoirs – est concentré. Avec comme facteur induit la montée en puissance des pollutions de toutes sortes. Parmi tous les dispositifs testés, il y en a pourtant un qui réglerait en grande partie toutes ces difficultés mais que les pouvoirs successifs, droite et PS, refusent de mettre en œuvre ! C’est à dire un autre aménagement du territoire avec une décentralisation qui équilibrerait les choses, où les emplois trouveraient leur place et où les populations gagneraient en qualité de vie … Une solution qui limiterait les dégâts à l’environnement et les coûts. Est-ce raisonnable d’agrandir encore les périphériques routiers des métropoles  au lieu de déconcentrer les richesses là où on en a le plus besoin ? C’est une question de bon sens…

Christian Troadec

Maire de Carhaix

Conseiller départemental régionaliste du Finistère

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here