Quimper : “Révoltes bretonnes” à Ti ar Vro le 23 février

1

Quimper, jeudi 23 février 2017, en collaboration avec Daoulagad Breizh, Ti ar Vro Kemper vous propose “Révoltes bretonnes – Programme de l’INA Atlantique”, un retour sur des révoltes bretonnes, en présence de la journaliste Carole Tymen.

A 20h30 à

  • Ti ar Vro Kemper, 3 Esplanade Famille Gabaï (gratuit)

 

 

 

En écho au mouvement social de 2016, cette programmation revient sur des révoltes bretonnes qui ont marqué les dernières décennies. Sont ainsi revisitées, à travers quatre reportages télévisés de l’époque, les manifestations des paysans au début des années 60, la grève des ouvriers du Joint Français en 1972 et l’opposition à l’installation d’une centrale nucléaire à Plogoff au tournant des années 70 et 80. Retour en arrière donc, immersion dans la société d’hier, et rencontre avec des femmes et des hommes en lutte, pour leur survie, pour la justice. La télévision a enregistré leur colère, l’archive permet de l’entendre à nouveau.

Révolte des agriculteurs bretons (1961/15 min) : Reportage à Pont-L’Abbé et Saint-Pol-de-Léon sur l’agriculture bretonne en crise.

Saint Brieuc : la longue grève (1972/16min) : Le conflit dur et emblématique à Saint Brieuc, à l’entreprise Joint Français en grève.

Gauchistes ou révolutionnaires ? (1972/12min) : Entretiens menés par Michel Rocard, membre du PSU d’alors, avec Youenn Gwernig et Josiane, ouvrière au Joint Français.

Plogoff, le nucléaire conteste (1980/10min) : Reportage sur les remous provoqués par le projet d’implantation d’une centrale nucléaire à Plogoff pendant l’enquête publique sur le bien-fondé du projet.

Plogoff (1980/11min) : Les 10 derniers jours de l’enquête d’utilité publique pour l’implantation d’une centrale nucléaire.

En présence de Carole Tymen, journaliste.

Informations pratiques

  • Ti ar Vro Kemper, 3 Esplanade Famille Gabaï
  • Le 23/02/2017
  • à 20h30 / En partenariat avec Daoulagad Breizh. à Ti ar Vro Kemper / Gratuit.
  • Gratuit / Digoust /  Clélia Steczuk /  02 98 90 70 43 /  clelia@tiarvro-kemper.bzh / 

1 COMMENTAIRE

  1. les révoltes d’hier sont une mémoire et une réponse à l’etat français pour tous ses débordements de colonisateurs…
    La révolte pourrait aussi s’inviter en 2017 ! Re zo re !!! Cette campagne sur fond de surenchère du plus fournis en casseroles mafieuses ne mérite t’elle pas un raz de marée du régionalisme ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here