Pays Basque : Un Aberri Eguna pour maintenir le cap

0

Pays Basque, dimanche 16 avril 2017, Un Aberri Eguna pour maintenir le cap

En partenariat avec le média Mediabask et avec leur accord, nous relayons leur information.

 

Célébrée à Ustaritz ce dimanche, la “journée de la patrie” marquera la fin d’un cycle riche en avancées pour le mouvement abertzale. Le début d’une nouvelle phase à construire “pas à pas”.

 

Aberri_eguna

En 2012, l’Aberri Eguna avait été organisée à Baigorri. © Gaizka IROZ

A l’initiative de militants abertzale du Pays Basque Nord, l’Aberri Eguna (journée de la patrie) de cette année sera l’occasion de récupérer cette célébration qui, ces dernières années, trouvait son épicentre au sud, dans la capitale navarraise. La création d’une nouvelle institution, la finalisation du désarmement d’ETA à Bayonne, autant de raisons pour les abertzale de se réunir, dimanche prochain à Ustaritz, et de fêter cette idée qui les rassemble : le Pays Basque.

Ces événements qui ont marqué l’année 2017 ne sont qu’une étape, précisent les organisateurs, vers un Pays Basque reconnu. Un processus reflété par leur slogan : “Pas à pas construire le Pays Basque !” (Urratsez urrats, Euskal Herria eraiki !, en basque). “Nous avons réussi à obtenir une première reconnaissance institutionnelle mais nous voulons surtout dire que ce pas en avant ne nous suffit pas”, insiste Txomin Castets.

Les carences démocratiques de la Communauté d’agglomération Pays Basque, du fait de l’absence de suffrage universel pour élire les délégués et le manque de compétences font dire au jeune abertzale que cette réponse du gouvernement français est loin de le rassasier.

“Ces dernières années les abertzale se sont investis dans la création de l’EPCI unique et le message historique a été relégué au second plan”, rappelle le jeune organisateur. Maintenant que cette reconnaissance est devenue réalité, il serait temps de réaffirmer un projet abertzale. Au lendemain de la journée du désarmement d’ETA qui a mis en mouvement des milliers de personnes, les organisateurs souhaitent encourager la recherche de moyens de lutte pour que le mouvement indépendantiste arrive à ses fins.

Programme :

10 heures, ouverture du village associatif au fronton de rebot.
11 heures, manifestation dans les rues d’Ustaritz et prises de parole.
14 heures, repas cidrerie (18€, sous chapiteau).
La fin de journée sera animée par Nat eta Watson et Xiberoots.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here