Home Actualité Information Bretagne - 7seizh.info STOP EPR : Manifestation à Saint Lô samedi 30 septembre 2017, les...

STOP EPR : Manifestation à Saint Lô samedi 30 septembre 2017, les cars au départ de la Bretagne

Saint Lô, samedi 30 septembre 2017,les mouvements anti-nucléaires donnent rendez-vous à la manifestation de St Lô, place de la mairie, le 30 septembre 2017 à 14 h

 

LES PROPOSITIONS DE DÉPLACEMENT EN CAR

Bretagne

Dépt Villes Départ Retour Prix Organisateur Contact Observation
 22 Lannion
Guingamp
St Brieuc
Lamballe
10h
10h 30
11h
11h 25
21h 25
20h 55
20h 25
19h 55
 22 €Réduit
18 €
 SDN Tregor 06 86 22 58 88
sdn-tregor@laposte.net
Pour s’inscrire, adresser un courriel
ou  téléphoner au plus vite
29
56
35
Quimper
Quimperlé
Lorient
Auray
Vannes
Ploërmel
Rennes
7h 50
8h 15
8h 30
9h 30
10h
10h 45
11h 30
Départ
de
St-Lô
à 18h
 20 €  Stop nucléaire 56 Trawalc’h 07 50 67 30 16
inscriptionbus
@stop-nucleaire56.org
Inscription au plus vite obligatoire(cliquez)
Paiement à la montée dans le bus
 35/22 Plouer sur Rance 12h 00  19h 30  18 €  Sortir du nucléaire – Pays de Saint-Malo 07 81 35 18 06
sdnpays
destmalo
@gmail.com
Départ de l’aire de covoiturage de La Chiennais, à Plouer-sur-Rance. RV à 11H45 pour un départ à 12H00
Réservation obligatoire par mel à l’adresse indiquée.

 

 

 

 

 

 

  • La

 

 44  Nantes  8h 45  22h  20 € Sortir du nucléaire Pays nantais  0670117727
sortirdu
nucleaire
paysnantais
@laposte.net
Celles et ceux qui ont peu de moyens mais veulent venir donnent ce qu’ils et elles peuvent.Départ esplanade du Cardo (Orvault), passage par le parking de covoiturage de la zone de l’Oseraye à Puceul à 9H00 et par le Relais de Derval à 9H15.

Inscription impérative, indiquer un nom et un contact (tel et/ou courriel), le montant que l’on envisage d’envoyer, son mode de paiement (chèque ou virement) et son lieu de montée.

Chèques à l’ordre de « Sortir du nucléaire Pays nantais » à envoyer à: Damien Renault, 2 rue du Bois du Boschet, 44590 DERVAL
Ou virement à : IBAN : FR73 2004 1010 1112 6597 9Y03 220, BIC : PSSTFRPPNTE

 

 

 

 

  • La cuve du réacteur nucléaire EPR de Flamanville, était défectueuse avant même que le décret d’autorisation ne soit publié en 2007. Elle risque de se fissurer au
  • premier choc thermique et d’entraîner une catastrophe.
  • AREVA, EDF, l’Autorité de Sûreté Nucléaire ont attendu avril 2015 pour le révéler, après que la cuve eut été installée dans le bâtiment-réacteur, d’où elle ne peut être ressortie. Le gouvernement doit donner sa décision en octobre 2017 pour la cuve.
  • Le coût de ce chantier a triplé pour dépasser les 10 milliards d’euros. Au lieu de mettre fin au désastre, le gouvernement de Mr Cazeneuve l’a prolongé de 3 ans en mars 2017. C’est pourquoi 3 recours et une plainte ont été déposés par les associations pour que la démocratie soit respectée, les falsifications sanctionnées et que cesse ce chantier à marche forcée.

NO COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR