Brest métropole expérimente le bus électrique Bluebus

0

Brest, mardi 28 novembre 2017,

Entre le 4 et le 15 décembre 2017, Brest métropole et Kéolis Brest expérimenteront un bus électrique sur la ligne 13 « Plouzané Mairie – Fort Montbarey ». Spécialisé notamment dans la conception et la construction de bus électriques, c’est le Groupe Bolloré qui prête ce bus électrique de 12 mètres : le Bluebus.


Caractéristiques techniques du bus

Le Bluebus de 12 mètres, fabriqué dans le Finistère et électrique, permet d’accueillir une centaine de passagers et dispose d’une autonomie d’environ 200 kilomètres, lui permettant de circuler toute une journée sans avoir à se recharger. Les huit batteries Lithium Métal Polymère (LMP®) sont composées de cellules fabriquées en France et sont implantées sur le toit, ce qui améliore l’accessibilité des personnes à mobilité réduite grâce à un plancher plat et bas.
« Nous sommes heureux que Brest métropole ait choisi d’expérimenter notre Bluebus 12 mètres et que Blue Solutions puisse ainsi contribuer à son engagement envers une mobilité plus durable et responsable », précise Marie Bolloré, Directrice Générale de Blue Solutions. « Présents en France et à l’international, les 200 Bluebus (6 et 12 mètres) en circulation, et leur technologie LMP®, ont déjà séduit de nombreuses collectivités et entreprises. Ils permettent en effet de répondre aux enjeux de la transition énergétique, devenus une priorité pour les Etats, les villes et les citoyens. »

Brest métropole s’engage sur des déplacements à l’énergie électrique

Le bus électrique est un outil de plus dans l’investissement pour des déplacements moins polluants. Cette expérimentation s’inscrit dans une volonté et une politique globale des transports publics à Brest.
Mis en service en juin 2012 et sonnant le retour de ce mode de transport à Brest , 68 ans après sa disparition, le tramway assume sa portée métropolitaine en reliant, par Brest, Plouzané à Gouesnou et Guipavas. Fort de ses 28 stations et plus de 14 kilomètres de parcours, le tramway s’est imposé comme la colonne vertébrale du transport en commun à Brest, adoptée par près de 9 millions de voyageurs par an.
Le téléphérique urbain, innovation technologique majeure, relie depuis un an les deux rives de Brest, connectant les ateliers des Capucins au bas de Siam. Offrant une vitrine et un rayonnement important à la métropole, le téléphérique urbain de Brest répond surtout à un besoin des utilisateurs, en témoigne les chiffres de la fréquentation, bien en avance sur les prévisions (720.000 voyageurs comptabilisés en novembre 2017).
Dès le cahier des charges Brest métropole avait encouragé une motorisation sobre en énergie. Cet objectif est atteint grâce notamment à la forme en circonflexe de la ligne de câble. La phase de descente des cabines constitue une source d’énergie qui est stockée dans des «supercapacités » au nombre de 14. Durant la phase d’ascension, les «supercapacités» conçues par le Groupe Bolloré puis le réseau électrique alimentent
la motorisation. Durant la phase de descente, l’énergie créée est emmagasinée dans les batteries avant d’être réutilisée au cycle suivant. La phase d’ascension utilise majoritairement l’énergie issue du système de stockage. Ce système de récupération énergétique est donc un atout à deux niveaux : sur le plan environnemental par sa sobriété énergétique et au niveau économique puisqu’il permet de réduire les coûts électriques. Il est aussi une première mondiale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here