NDDL : Après l’abandon, faire vivre l’alternative climatique et agricole

NDDL, mercredi 18 janvier 2018, Agir pour l’Environnement salue la décision d’abandonner le projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes tout en regrettant qu’il ait fallu 50 ans de luttes déterminées pour aboutir à cette décision.

Au terme d’un conflit qui aura duré près de 50 ans, le gouvernement vient d’annoncer l’abandon du projet contestable et contesté d’aéroport de Notre-Dame des Landes.

Agir pour l’Environnement salue cette décision tout en regrettant qu’il ait fallu 50 ans de luttes déterminées pour aboutir à cette décision.

A ce jour vivent sur cet espace agricole des paysans et des militants engagés pour une société plus résiliente. Pour Agir pour l’Environnement, l’avenir de la ZAD passe par le dialogue avec celles et ceux qui ont permis, par leur action déterminée et leur engagement quotidien, de sauver 1650 hectares de terre agricole.

Pour Stéphen Kerckhove, délégué général d’Agir pour l’Environnement, « la décision du gouvernement marque le retour du bon sens. Cette décision historique solde un contentieux vieux d’un demi-siècle ».

 

Engagée depuis 2008 aux côtés de l’Acipa, l’association Agir pour l’Environnement :
a fédéré plus de 150 000 personnes aux travers de pétitions en ligne ;
a fait envoyer des dizaines de milliers de lettres pétitions aux décideurs ;
a participé et appelé aux rassemblements à Nantes et Notre-Dame des Landes et pendant plusieurs années ;
a rédité le premier appel contre l’aéroport de Notre-Dame des Landes signé par 14 structures nationales ;
a publié plusieurs sondages mettant en évidence, y compris dans le grand ouest, l’opposition des habitants à cet aéroport ;
a coordonné la publication du petit livre noir des grands projets inutiles ainsi que le livre « Désobéir aux projets inutiles » parus aux éditions du Passager clandestin ;

L’association ne boude pas son plaisir et tient en particulier à remercier l’ensemble des acteurs (dans toute leur belle diversité), qui ont pu nous permettre d’avoir aujourd’hui le sourire.

En un mot comme en cent, mercisssssssssssssssssss à vous toutes et tous pour votre engagement qui a eu raison de ce projet fou.

Cette victoire doit renforcer notre détermination. Partout en France, des projets inutiles, soutenus par des élus sans imagination :
A Bure contre le centre d’enfouissement de déchets nucléaires;
à Roybon contre le complexe touristique Center Parc;
à Gueugnon contre le ferme-usine des 4000 bovins;
à Rouen contre le Contournement Est;
entre Lyon et Saint Etienne contre l’A45;
contre le projet de ligne Lyon-Turin ou celle envisagé entre Bordeaux et Toulouse/Irun…

Nous devons nous engager avec détermination. Nous vous donnons donc rendez-vous pour de prochaines luttes que nous espérons victorieuses !

Ensemble, nous pouvons aujourd’hui espérer de nouvelles victoires.

 

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.