Laitik : pourquoi les subventions accordées ne sont-elles pas versées ?

2

Gommenec’h, mardi 6 février 2018, après la mise en ligne d’une pétition appelant au soutien de la SICA -Lait’Sprit d’Éthique ( LAITIK) par des enfants d’agriculteurs,nous avons rencontré Claude chez ses parents, Christiane et Jean-Philippe (qui sont éleveurs et producteurs laitiers à Gommenec’h , et se battent depuis de nombreuses années pour une agriculture saine et un plus juste prix pour le lait).
Avec Lucie, et avec ses 2 sœurs, Carole et Claire, ils sont à l’origine de la Pétition.

C’est Carole, l’aînée, qui a d’abord rédigé un article, et l’a ensuite soumis à son frère Claude et sa sœur Claire..
Ensuite Claude a partagé la publication avec Lucie, qui a eu l’idée d’en faire une pétition.

Ces jeunes ont vu leurs parents et d’autres cultivateurs se démener lors de la crise du lait, et tout naturellement ils se sont sentis impliqués dans ce merveilleux projet de création de leur propre laiterie, leur propre marque..

Ces 54 éleveurs ont choisi de se regrouper pour éviter les intermédiaires, les grandes coopératives et leurs tarifs imposés..
Un pari qui se révèle à présent une réussite..

Mais les 2 subventions qui ont été pourtant accordées il y a 2 ans, n’ont toujours pas été versées… Elles leur permettraient pourtant d’étendre leur production à des fromages frais, des desserts lactés, un pas de plus vers l’indépendance..

C’est ce blocage qui a décidé Lucie, Carole, Claude et Claire, à agir avec la pétition..
En effet, ils se demandent -pourquoi de grands groupes bénéficient du soutien et de l’écoute des administrations, et de subventions,

Et -pourquoi la SICA de Trémorel, qui est un projet local et qui rentre parfaitement dans les directives européennes du gouvernement Macron, n’a toujours pas reçu concrètement, après 2 ans, les 2 subventions pourtant accordées…

Par cette pétition, les enfants de cette ferme Laitik comptent sur la mobilisation des consommateurs bretons pour influencer sur le versement rapide des subventions promises par les pouvoirs publics.

https://www.change.org/p/ministre-de-l-agriculture-soutenez…

Crédit photo et reportage Micandre

 

 

2 Commentaires

  1. J’habite Nantes et je suis sensible aux difficultés des agriculteurs et j’essaie au maximum d’acheter en vente directe ou au moins des produits locaux.Je me suis renseignée sur la charte des agriculteurs labellisés Bleu Blanc Coeur. Je recherche leurs produits (lait, beurre, oeufs, poulet etc…). J’ai assisté à un spectacle qu’ils ont donné pour faire connaître leur démarche. Est-ce que votre démarche est comparable ?
    – alimentation du bétail sans OGM, pesticides et antibiotiques, riche en Oméga 3 …., produit sur la ferme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.