Brest-Téléphérique : Bernadette Malgorn et le Rassemblement pour Brest demandent une enquête judiciaire.

0

Brest, lundi 12 février 2018,réaction des élus du Rassemblement pour Brest sur les dysfonctionnements  récurrents du téléphérique brestois

Téléphérique : le Rassemblement pour Brest demande une enquête judiciaire.

 

Le 9 février dernier, c’est au nom du Rassemblement pour Brest (courrier joint) que Bernadette Malgorn a écrit à François Cuillandre, président de Brest Métropole,  pour exiger tous les éclaircissements nécessaires sur les dysfonctionnements du téléphérique, des éléments non obtenus, jusqu’à présent, malgré les demandes récurrentes du groupe RPB.

 

Avant même les révélations tardives de M. Nedelec, vice-président de Brest Métropole, Bernadette Malgorn avait demandé qu’une enquête judiciaire soit diligentée.

 

Déjà, dans son courrier du 22 août 2017, le Rassemblement pour Brest demandait à connaître les conclusions des expertises, les responsabilités et les impacts financiers liés à la chute de la première cabine.

 

Un nouvel incident a immobilisé la deuxième cabine : le remplacement du hublot de plancher. Que ce soit par l’usure précoce, par accident ou par acte malveillant, les élus Rassemblement pour Brest considèrent que la question de la sécurité des passagers est posée.

 

La délégation du service des transports publics, organisation de la mobilité incluant le téléphérique est remise en jeu par la métropole, la délégation à Kéolis arrivant à échéance après prolongation au 30 juin 2019.

 

La robustesse du système, les responsabilités juridiques et financières liées aux dysfonctionnements doivent être clarifiées. Les élus et la population a le droit d’être informés en toute indépendance. L’ouverture d’une enquête judiciaire permettrait de déterminer les circonstances et les responsabilités. C’est la demande du Rassemblement pour Brest.

Les élus du Rassemblement pour Brest

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here