Aux couleurs de BreizhGo, inauguration du Breizh Nevez 1

0

Jeudi 29 mars 2018, Responsable de l’organisation des dessertes maritimes vers les îles depuis janvier 2017, la Région a inauguré ce jour à Port-Tudy le Breizh Nevez 1, nouveau roulier de la flotte bretonne chargé d’assurer la liaison entre Lorient et Groix. Le bateau sera exploité par la Compagnie Océane, à compter du 3 avril, en remplacement du Saint-Tudy, qui devient navire de réserve. L’événement, auquel tous les habitants de l’île (2 360 résidents permanents) étaient conviés, s’est déroulé en présence de Loïg Chesnais-Girard, Président de Région, Gérard Lahellec, Vice-président chargé des transports et des mobilités, Dominique Yvon, Maire de Groix, Gildas Le Lagadec, Président de la Compagnie Océane, et Pascal Piriou, Président de PIRIOU.

 

Avec 43,5 m de long et 11,6 m de large, 750 t pour une vitesse de 11,5 nœuds, un équipage de 7 à 8 membres, une capacité de 300 passagers (dont 4 PMR possibles) et 18 véhicules légers, le Breizh Nevez 1 (Bretagne nouvelle en breton) va offrir aux Groisillons et aux visiteurs un service moderne et confortable, et ce, tout au long de l’année !

 

Compact, fonctionnel et manœuvrable
Construit par PIRIOU sur son site de Lorient, avec l’appui du bureau d’études Ship Studio, le roulier répond aux règles strictes d’accessibilité, de stabilité et de sécurité incendie en vigueur. Compact, il a été conçu pour s’adapter, tout au long de l’année, aux exigences particulières d’accostage des pontons et cales de Port-Tudy. Il doit en effet être en mesure de manoeuvrer et de stationner dans le port, quel que soit le coefficient, de jour comme de nuit, afin d’assurer au mieux le débarquement des passagers, véhicules et équipages. « C’était une demande impérative de la Région, nouveau maître d’ouvrage », rappelle son Président, Loïg Chesnais-Girard.
Le Breizh Nevez 1 a aussi pour spécificité d’être plus économe en gasoil que son prédecesseur.

Confort, larges ouvertures et œuvres d’art
L’innovation se traduit aussi dans le confort intérieur du bateau : à la demande de la Région, PIRIOU a fait appel à uncollectif d’artistes locaux, Les ateliers du bout de la cale à Locmiquélic, pour habiller les salons, habituellement très neutres sur ce type de navires.
Face aux larges vitres qui le caractérisent, des sérigraphies sur le thème de la mer, œuvres des plasticiens Gaëlle Flaho et QQ, ont été apposées sur les murs du pont galerie.

La nouvelle livrée BreizhGo
Enfin, le Breizh Nevez 1 est aussi le premier bateau de la flotte bretonne à arborer la nouvelle livrée BreizhGo, du nom du réseau de transport public que la Région met en œuvre sur toute la Bretagne (TER, cars scolaires et interurbains).
Initialement commandé par le Département du Morbihan, le bateau a été entièrement financé par la Région (13 M€), dans le cadre de sa prise de compétences sur les liaisons maritimes, le 1er janvier 2017, conformément à la loi NOTRe.

Odette Herviaux, marraine du Breizh Nevez 1
C’est en tant que sénatrice du Morbihan (de 2001 à 2017) qu’Odette Herviaux s’est spécialisée dans les dossiers maritimes et littoraux : pêche, protection sociale des marins, réformes portuaires, statut des dockers, droit maritime, activités privées de protection des navires et, enfin, régionalisation de la gestion des ports.

Née à Brest, elle enseigne en tant que professeur de lettres et d’histoire avant d’entamer une carrière politique : élue Maire de La Croix-Helléan, dans le Morbihan, en 1995, elle le restera jusqu’en 2008.

Conseillère régionale dès 1998, elle est réélue en 2004 et devient alors Vice-présidente de la Région à l’agriculture, jusqu’en 2010.

Construction du Breizh Nevez 1 : principales dates
1985 : mise en service du Saint-Tudy (jusqu’à 430 passagers et 21 voitures)
2013 : décision du Département du Morbihan de faire construire un nouveau bateau pour remplacer le Saint-Tudy.
2015 : après adoption de la loi NOTRe, accord du Département du Morbihan et de la Région sur le financement du bateau, à la charge de la nouvelle collectivité compétente.
Début 2016 : commande du bateau notifiée au groupe PIRIOU. S’ensuivent deux ans de travaux.
Janvier 2017 : prise de compétences de la Région sur les dessertes maritimes des îles.
8 janvier 2018 : première mise à l’eau du Breizh Nevez 1. Le bateau quitte Lorient pour rejoindre le chantier PIRIOU à Concarneau, pour des essais en mer et la fin de l’armement.
29 mars 2018 : inauguration à Groix
3 avril 2018 : mise en exploitation par la Compagnie Océane.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.