“Nous voulons des Coquelicots” Appel à la résistance pour l’interdiction de tous les pesticides : rassemblements en Bretagne le 5 octobre

0

Vendredi 5 octobre 2018, tenue du premier rassemblement de la campagne “Nous voulons des coquelicots” soutenu par Bretagne Vivante, dans plusieurs villes de Bretagne.

Liste non exhaustive des villes

A 18h30, devant la mairie de Brest

Locmaria-Plouzané https://www.facebook.com/Nous-voulons-des-coquelicots-%C3%A0-Locmaria-Plouzan%C3%A9-29-725358111131715/?modal=admin_todo_tour

Lampaul Plouarzel(29)

Plestin les grèves

https://www.facebook.com/coquelicotsB/ ou directement sur le site national https://nousvoulonsdescoquelicots.org/agir-ensemble/

“Ça va swinguer, coquelicots à  la boutonnière ! Il y aura des instruments de musique, des chorales, des verres de vin, de champagne et d’orangeade, des cris d’enfants, des sonnettes de vélos, des tambours et des casseroles, des clowns de toute sorte. Juré, on va s’amuser et faire du bruit.”

Liste non exhaustive d’idées à essaimer pour égayer cette journée et faire vivre l’Appel:

Cocarder une cuvée de cidre ou une fournée de confitures (ou ce que vous voulez !)
Habiller son vélo / sa poussette aux couleurs de l’Appel
Accrocher à ses fenêtres des posters de coquelicot (téléchargeables sur le site)
Introduire un événement déjà prévu par une présentation publique de l’Appel
Projeter un film sur le thème des pesticides / agriculture / agroécologie / etc…
Organiser un repas entre voisins pour les convaincre
Mobiliser les associations locales, même sans lien avec l’écologie
Poser une table sur un marché et aller (gentiment) au contact de gens moins informés que vous sur les dangers des pesticides pour les convaincre.
En parler à votre coiffeur, votre dermatologue, votre vétérinaire et au café du coin.
Bref, vous l’avez compris : il faudra aller chercher chaque signature. Des feuilles d’émargement sont disponibles sur le site.

Ne l’oubliez pas, nous avons l’espoir que 5 millions de Français au moins signent – et donc partagent – cette demande inébranlable : nous ne voulons plus de pesticides, nous voulons des coquelicots.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.