Brest : « Affaire Masson », les responsabilités de M. Cuillandre

Brest, jeudi 29 novembre 2018, réaction presse des élus du Rassemblement pour Brest   « Affaire Masson » : les responsabilités de M. Cuillandre.

 

Le groupe du Rassemblement pour Brest est attaché à la séparation des pouvoirs. C’est la justice qui se prononcera sur les responsabilités juridiques dans cette affaire.

 

Mais M.  Cuillandre ne peut éluder ses responsabilités politiques et avoir le toupet  de s’exonérer en « appelant l’opposition à plus de retenue ».

 

Non, il n’est pas victime, il est responsable !

 

Depuis le début du mandat en 2014, nous avons dénoncé le manque de transparence de la gestion municipale. De cela il est responsable.

 

Nous avons encore écrit à M. Cuillandre, sur le fonctionnement des groupes du conseil municipal, les 30 septembre 2017,  20 janvier, 1er mars et 23 mars 2018.

 

Notre courrier du 1er mars 2018  invitait notamment M. Cuillandre à examiner la conformité du dispositif du mode de gestion de l’association des élus socialistes « au regard des dispositions législatives, réglementaires et fiscales sur le caractère non lucratif et la gestion désintéressée des associations, notamment le fait qu’un dirigeant ne saurait bénéficier de contreparties à son action, à supposer qu’elle soit réelle, excédant 1 123,85 € mensuels. »

 

M. Cuillandre clame aujourd’hui sa stupéfaction et s’estime trahi. Que n’avait-il le temps entre la lettre de Bernadette Malgorn du 1er mars 2018 et « sa surprise » du 21 novembre  de s’informer sur le fonctionnement de cette association socialiste ?

 

Ajoutons que depuis la démission de M. Coatanéa du PS, M. Cuillandre assurait l’intérim du poste de secrétaire fédéral de ce parti qui siège dans les mêmes locaux que le groupe des élus socialistes brestois.

 

Alors ? A-t-il été victime d’une trahison ou n’a-t-il pas lui aussi « manqué de vigilance » ?

 

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.