Maritime : l’Espagne prend la décision de bloquer le navire humanitaire Open Arms3 à Barcelone

0

Mercredi 16 janvier 2019, Les obligations « la philosophie »  de porter secours en mer aux personnes rencontrant des  difficultés seraient-elles  sur le point de changer ?

Après une interdiction au navire humanitaire  « AQUARIUS » de porter secours aux personnes en Mer Méditerranée, le navire humanitaire « OPEN ARMS » après avoir sauvé près de 500 naufragés rescapés d’embarcations de fortune, l’Espagne prend la décision de bloquer le navire à Barcelone. Les autorités espagnoles reprochent à ONG PROACTIVA  plusieurs violations du droit maritime, notamment celui de débarquer les naufragés dans le port le plus proche.

Le navire était venu débarquer les rescapés en Espagne après avoir vu le refus de pouvoir accoster en Italie et Malte. Les autorités maritimes espagnoles reprochent à l’ONG d’avoir laissé le « OPEN ARMS » traverser la Méditerranée pendant plusieurs jours et d’avoir mis en jeu la sécurité du bateau, de son équipage et des personnes qu’il a sauvées. Culotté ce pays qui comme tous les ports mondiaux voient escaler des navires en sous norme tout au long de l’année depuis des décennies et qui apparemment ne les
verraient pas ! Ces autorités portuaires peu ou pas soucieuses du bien être des Marins qui se trouvent sur les navires marchands, de pêches, offshore et autres !
Sauver des personnes en détresse en Mer Méditerranée, dans la Manche comme il a quelques semaines (voir le site WWW.MORGLAZ.ORG) où partout sur les mers du monde sera-t-il bientôt une faute, un délit pour les Capitaines et les Equipages qui porteront secours en mer, ou alors faudra-t-il s’assurer que ces naufragés ne soient pas des Migrants et si c’était le cas ne pas les
voir, et prendre la fuite en les laissant périr!

L’association MOR GLAZ demande, qu’en mer toutes les règles de pouvoir « devoir » secourir toute personne en difficulté soient  rigoureusement respectées.

Pour l’association MOR GLAZ
Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.