Les agriculteurs devant l’Assemblée nationale face au CETA

0
6

Mercredi 10 juillet 2019,Les agriculteurs de la Coordination Rurale demanderont aux députés de prendre position contre la ratification du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA) le jour de l’examen à l’Assemblée nationale :

Mercredi 17 juillet 2019
à partir de 9h00
devant l’Assemblée nationale
(Place Edouard Herriot – 75007 Paris)

Comment le gouvernement français peut-il encore prétendre aider les agriculteurs avec les États généraux de l’Alimentation quand il cautionne des accords comme le CETA et le Mercosur qui feraient baisser les prix de vente de nos animaux de l’ordre de 12 % alors que le secteur de l’élevage n’arrive déjà pas à couvrir ses coûts de production ?

Comment le gouvernement français peut-il encore affirmer agir pour l’environnement quand il accepte que des produits agricoles fassent des milliers de kilomètres pour concurrencer et faire disparaître nos producteurs locaux ?

Comment le gouvernement français peut-il assurer la sécurité des consommateurs quand il accepte d’importer des produits qui ne correspondent pas à nos normes sanitaires ?

Les parlementaires français ont l’occasion de faire du CETA un exemple, certainement le dernier puisqu’ils ne seront pas consultés pour le MERCOSUR ou pour les futurs accords de commerce nouvelle génération. En le rejetant, ils montreront que la France refuse de voir disparaître son modèle agricole basé sur des exploitations familiales respectueuses des attentes sociétales. En tant que représentants de la Nation, ils ne peuvent plus ignorer le refus catégorique exprimé ces derniers jours vis-à-vis des traités de libre-échange par l’ensemble des Français.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.