Home Agriculture CETA : 5 jours pour convaincre

CETA : 5 jours pour convaincre

Jeudi 18 juillet 2019,La Coordination Rurale qui a mobilisé une centaine d’éleveurs devant l’Assemblée nationale hier, prend note du report du vote sur la ratification du CETA au mardi 23 juillet. Même si la motion de rejet préalable (rejetée par 136 voix contre et 110 voix pour) n’a pas permis de mettre fin au CETA, le syndicat espère que, dans le cadre d’un vote solennel, l’ensemble des députés ouvrira enfin les yeux et s’opposera aux consignes de vote incompréhensibles du groupe majoritaire.

« Nous allons continuer à mettre la pression sur les députés, pour en convaincre un maximum. Hier, nombre d’entre eux sont venus à notre rencontre, nous les en remercions. Pour autant, je suis déçu de l’attitude des députés LREM qui n’ont pas daigné traverser la rue. J’y vois la preuve qu’ils sont incapables de répondre à nos arguments et ne veulent pas se justifier devant les producteurs de viande » explique Alexandre Armel, responsable de la section Viande de la CR.

Les débats au sein de l’hémicycle hier n’ont rassuré ni les groupes d’opposition ni les éleveurs. La CR en appelle à la responsabilité des parlementaires. « Je suis persuadé que tous et toutes ont un doute sur le CETA. Les arguments de la Commission des affaires économiques ou encore ceux de la Commission des affaires étrangères ne vont pas au fond du sujet, comme par exemple sur la remise en cause du principe de précaution. C’est justement ce principe qui doit prévaloir lors d’un vote solennel. Vu toutes les incertitudes, les députés doivent s’opposer mardi à ce traité« , conclut Bernard Lannes, président de la Coordination Rurale.

NO COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7seizh.info

GRATUIT
VOIR