Agglomération nantaise : métro, vélo, on en discute ?

Nantes, samedi 26 septembre 2020,Dans un article de Ouest France du 24 septembre 2020, Bertrand Affilé, Vice-Président de Nantes Métropole chargé des déplacements, annonce « qu’un projet de métro sur Nantes n’est pas pour demain, ni après-demain », une façon polie d’enterrer le projet. Lors des élections municipales dans l’agglomération nantaise, une étude sur ce projet a été mise en avant par les différentes listes dans lesquelles l’UDB s’est inscrite, et a été reprise dans le programme de plusieurs candidat·e·s sur différentes communes, dont Johanna Rolland.

Il s’agit bien d’une étude d’opportunité afin de répondre à plusieurs enjeux : l’augmentation de la population sur l’agglomération et la saturation des réseaux qui reviendra au-delà du COVID, ainsi que le déploiement d’alternatives efficaces aux déplacements motorisés, fortement polluants. Il est important de faire de la prospective et d’anticiper sans œillères les besoins potentiels d’une agglomération sur le long terme : une étude d’opportunité répond à cette démarche. Par ailleurs, la proposition portée par l’association Métro de Nantes n’évoque jamais le remplacement de la ligne 1 du tramway par un métro, mais un tracé circulaire. Celui-ci irriguerait de nouvelles zones densément peuplées peu ou mal desservies par des transports capacitaires.

Toujours dans cet article, M. Bertrand Affilé s’interroge sur les pratiques du vélo en octobre et novembre. C’est en effet un enjeu important qui passe par la redistribution de l’espace public au profit des modes actifs, afin de permettre la pratique du vélo en toute sécurité, en toute circonstance. Les expériences danoises ou hollandaises, par exemple, prouvent que la pratique du vélo peut bien sûr se développer dans des climats froids ou humides.

Sur ces deux sujets, les élu·e·s de l’UDB de l’agglomération se tiennent à la disposition de Bertrand Affilé pour en échanger et travailler ensemble à la Métropole des transitions écologiques, sociales et démocratiques que nous appelons de nos vœux.

Aurélien Boulé, Conseiller municipal et métropolitain de Nantes ; Valérie Coussinet, Conseillère municipale de Nantes ; Morvan Dupont, Conseiller municipal d’Orvault ; Gwenvael Duret, Adjoint au maire d’Indre ; Tanguy Kermorgant, Conseiller municipal des Sorinières ; Pierre-Emmanuel Marais, Adjoint au maire de Nantes.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.