Cargo nucléaire Sevmorput : Réponse du Préfet maritime de l’Atlantique à Robin des Bois

Brest, le 18 décembre 2020

Madame, Monsieur,

Par votre courrier du 16 décembre dernier vous appelez mon attention sur la situation particulière du navire SEVMORPUT. Ce navire de commerce fait l’objet d’une attention particulière de ma part compte tenu de l’avarie qu’il subit sur son hélice (selon les informations dont je dispose). Le type de propulsion de ce navire, ainsi que l’évacuation de son commandant pour des raisons médicales par les autorités espagnoles, constituent par ailleurs et à l’évidence des motifs qui renforcent la nécessité d’assurer un suivi particulier du navire durant sa navigation et plus spécifiquement dès son entrée dans le golfe de Gascogne.

Le dispositif d’organisation de la réponse de sécurité civile en mer pour la façade Atlantique (ORSEC maritime) permet de répondre aux situations d’urgence en mer. Par ailleurs les moyens de remorquage en haute mer affrétés par la marine nationale disposent de la puissance nécessaire pour venir assister le SEVMORPUT s’il venait à représenter un danger pour les côtes françaises. Nous avons en outre d’ores-et-déjà pris attache avec l’armateur du navire avec lequel nous avons échangé les points de contact nécessaires afin de traiter avec le plus de fluidité possible un éventuel problème.

Le navire sera suivi selon les mêmes modalités par la préfecture maritime de Manche-Mer du Nord qui dispose également d’un dispositif ORSEC et de moyens d’assistance adaptés.

En espérant avoir répondu à vos interrogations légitimes et partageant avec vous la nécessité impérieuse de protéger nos espaces maritimes et notre littoral, je vous prie d’agréer l’expression de mes sincères salutations.

Olivier Lebas
Préfet maritime de l’Atlantique

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.