Bretons #121 : Juppé sort ses athlètes ! Bolloré en couverture

Bretons #121 : Juppé sort ses athlètes !


COUV 121Bretons #121. Alors ça commence par du grandiose : Annie Lemoine. Vaguement journaliste. Elle n’a strictement rien à dire. « L’amour sauvera le monde », vous voyez le genre… Page 14, on continue avec sourire d’avril : Maël de Calan. « Les Républicains 29». Proche collaborateur de l’ancien repris de justice Alain Juppé. De Calan a donc pondu un bouquin sur le programme du FN qui, selon lui, fera redescendre la France au niveau du Burkina-Faso et inversera assurément le cours de la Loire.

Critiquer le programme du FN. Oui ! Noble ouvrage ! Mais venant des Républicains…. oh oh oh… ah ah ah ah…. Juppé !….uh uh uh… Appartement parisien… emplois fictifs… Non mais un peu de tenue De Calan ! Ah et puis il faut voir le discours ! Libéral-libertaire ! Bobo à lunettes carrées. La ligne Juppé ! Pffff… Ce qu’il y a de terrible avec les gauchistes de droite comme De Calan c’est qu’ils réutilisent des vieilles lunes auquelles la gauche, elle même, ne crois plus depuis minimum 10 ans. Mais De Calan avec sa bouille de honteux est persuadé que c’est top clivant de causer comme Jack Lang.

Page 15, on découvre un malouin patineur. 500 fois champion de quelque chose. Totalement inconnu ! Heureusement que Bretons est là parce que Patins à roulettes magazine ça ne se trouve pas partout. Page 22, Gilles Durieux ! Connais pas. Un mec qui écrit des trucs. MAIS ! Lui, il a connu Gabin, Ventura, Villeret, Belmondo. Aaaaahh ET ! Son film favori est « à bout de souffle » ! Il va vendre des photos de toutes ses aventures. Emmanuel Pain en a fait une de photo du personnage ! Ah faut voir ! Un truc à encadrer sur sa cheminée. A lui aussi et à Saliou on en fera des enchères de leurs photos un jour.

Aaaaaaah, page 27 Ronan Loas ! « Les Républicains », A croire que Le Corre a pris sa carte. Ah non, c’est pas le genre, il est super indépendantiste, comme vous, comme moi, comme le Bon Dieu ! Alors donc Ronan Loas. Puisque je vous dis que Pain a été touché par la Grâce !  Sur la première photo il arrive à faire rimer la liquette du bonhomme avec le bleu du ciel ! Si c’est pas de l’invention ça ! Donc oui Ronan Loas, maire de Ploemeur (56) et vice-président de je ne sais plus quoi….

Ancien banquier !

Comme Macron !

Le mec qui a sûrement des choses à dire sur la responsabilité financière… Je rappelle que la banque c’est « je privatise les bénéfices, je collectivise les pertes »… les banquiers, faut dire les choses, c’est quasiment des cas sociaux… Ah bah oui. Les cas-soc’ du quartier, c’est nous qu’on paye le tiercé, les banquiers, c’est nous qu’on paye les sub-primes. Donc Ronan Loas, ancien banquier… et… ancien chef d’entreprise dans le développement durable, mais… qui a fait faillite…

…bon…

Les électeurs de Ploemeur ont donc donné la clef du coffre à un ancien banquier et un mec qui a fait faillite…

… bon… faut pas s’étonner après…

Physique de plumeau, épaules étroites, admirateur de Lecanuet (!)… c’est ça la Droite moderne… On regrette quand même un peu les hommes du Général, ça avait quand même une autre gueule dans ce temps-là…

Tiens puisqu’on parle du Général… page 30, Bretons aborde la personnalité de son oncle. Celtomane, visionnaire… qui parlait breton… Feraient bien de s’en inspirer les deux athlètes, là… de l’oncle et du neveu…parce que De Gaulle on est pour ou on est contre, mais au moins ça avait de la vision, du coffre, de l’audace, de l’honneur. Et puis ça courait pas après les dernières lubies du moment… Comme Juppé !… bref….

Ah, le Grand Dossier du présent numéro : « Ces bretons qui dirigent la France ». Des journalistes, des chefs d’entreprise. Avant de diriger la France, ils feraient mieux de faire honneur à la Bretagne. Parce que à part un ou deux (notamment un ou disons une famille !), ça ne brille pas d’esprit patriotique toute cette engeance… ce magma d’inutilité…..mondialisés jusqu’au trognon… pas un euro d’honneur breton… vivement les soviets qu’on envoie tout ça au goulag… Tiens, « la personnalité préférée des français », Nicolas Hulot, lui aussi est dans le lot des « bretons qui dirigent la France ». Paraît qu’il y a même une pétition pour qu’il se présente à la Présidentielle. Et pourquoi pas à « Miss France » tant qu’on y est ? Ils veulent quoi exactement les pétitionnaires avec leur trouvaille ? Des places gratuites à Branféré ? Nul ! Moi je leur dis à nos grands Bretons… S’ils veulent aider concrètement la Bretagne : L’école Diwan de Questembert tire la langue en ce moment. Les mairies du coin ne veulent pas donner ce qui est dû. Donc, sortez-vous le cul de Saint-Briac et dégainez le carnet de chèques les « capitaines d’industrie », parce que nous on est pas en train de faire des lois à Questembert. Donc prenez en note : Diwan Questembert 8 rue des Ducs de Bretagne 56230 Kistreberzh/Qhitembé. A l’ordre de l’AEP Skol Diwan. Et rajoutez un zéro au bout ! Pour la peine, on vous chantera l’Internationale en breton.

Tiens, en parlant de « solidarité bretonne », Le Corre signe un bon texte sur la belle amitié patriotique dans le business. Très bien Didier ! Par contre Le Corre arrive à parler plusieurs fois de choses en rapport avec le gallo (le dernier CD de Tri Yann, la Gallésie en fête) sans parler du gallo. Sans même citer le nom. Ah on voit que ça lui échorcherait le bec ! Je le condamne à me payer la bolée à Monterfil déguisé en « La Denrée » dans la Soupe aux Choux, ça le fera réfléchir !

Donc Bretons #121, c’est Bolloré en couverture. 6,00€

Publicités

7 COMMENTS

  1. Excellent. On en a tous assez des circonvolutions compliquées de ces chevaux de retour . C’est du neuf, qu’on veut. De l’air et, comme le dit l’auteur, assez de diarrhées verbales qui ne mènent à rien et se répètent. L’avenir sera aux régions où ne sera pas. L’avenir sera aux sociétés qui sauront se prendre en mains sans politicards de métier, sans un sérieux etat des lieux. L’exemple Diwan devrait faire réfléchir: on parle, on parle, on encense « l’intelligentsia » et on laisse tomber l’essentiel…

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.