Onze cas de coronavirus au Pays Basque Sud

Lundi 2 mars 2020, Osakidetza, l’organisme en charge du système public de santé de la Communauté autonome du Pays Basque, a confirmé dimanche six nouveaux cas de coronavirus et un supplémentaire ce lundi portant à onze le nombre de cas positifs au Pays Basque Sud.

En partenariat avec le média Mediabask et avec leur accord nous partageons leur information

Une conférence de presse a été tenue ce dimanche au sujet du coronavirus au Pays Basque Sud. (Endika PORTILLO | FOKU)

L’épidémie de coronavirus se propage au Pays Basque Sud. Dimanche, Osakidetza a confirmé six nouveaux cas de coronavirus. Au total, dix personnes sont désormais touchées par cette maladie outre-Bidasoa.

Neuf personnes infectées sont isolées à leur domicile dans un bon état de santé. En revanche, une femme de 39 ans, originaire de Pampelune (Iruñea) a été hospitalisée au complexe hospitalier de Navarre dans un état grave. Le gouvernement navarrais a informé que l’évolution de la maladie sera « déterminante dans les prochaines 48 heures ».

Sur les six nouveaux cas révélés ce dimanche, quatre proviennent de contacts avec d’anciens porteurs positifs en Araba. Un autre de ceux diagnostiqués est un homme résidant à Araba qui avait une relation avec la femme diagnostiquée en Navarre et qui avait également voyagé en Belgique. Le dernier cas concerne un professionnel de la santé en Gipuzkoa, qui selon Osakidetza, « n’a pas de relation avec les précédents ni d’antécédents de risque ».

Une foire aux questions sur le site d’Osakidetza

Les équipes d’épidémiologie de la santé publique et d’Osakidetza assurent le suivi des contacts des cas confirmés. En outre, et parallèlement à ces cas, une « réponse rigoureuse » aux éventuels cas suspects se poursuit.

À cet égard, le département de la Santé a insisté sur l’importance de suivre les recommandations qui ont été données pour empêcher la propagation de cette maladie. Parmi eux, « en cas de suspicion », les malades doivent rester à la maison et contacter le numéro de téléphone 900 20 30 50.

En outre, les mesures d’hygiène telles que le lavage des mains, la toux ou l’utilisation de mouchoirs jetables doivent être maintenues. Des précautions rappelées sur le site internet d’Osakidetza qui comporte une « foire aux questions » (FAQ) pour répondre aux inquiétudes de la population.

Par ailleurs, Osakidetza et le département de la Santé de Gasteiz, en coordination avec l’Université du Pays Basque, ont suspendu tous les stages des étudiants en médecine et en soins infirmiers dans les hôpitaux d’Araba et de Donostia à titre de mesure de prévention, « afin de contenir la propagation ». Il a également suspendu le reste de l’activité de formation dans les centres dispensés par d’autres institutions.

Publicités

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.