Connect with us

science

Des résultats surprenants – de nouveaux échantillons éclairent l’histoire et la composition de la lune

Published

on

Des résultats surprenants – de nouveaux échantillons éclairent l’histoire et la composition de la lune

La recherche a indiqué que la surface des basaltes riches en fer et en calcium était plus jeune qu’on ne le pensait auparavant.

La nouvelle étude a analysé des échantillons de sol ramenés de la mission Chang’E-5.

Selon une étude qui a examiné des échantillons de sol retournés dans le cadre de la mission Chang’E-5 (CE-5) en 2020, l’activité volcanique active a contribué à minéraliser la surface de la lune il y a à peine 2 milliards d’années, laissant un élément riche en fer. et une surface de basalte qui a une teneur en calcium plus élevée et est géographiquement plus petite que ne le pensait auparavant la communauté géologique lunaire.

Un groupe de scientifiques de l’Observatoire astronomique national du Dr Académie chinoise des sciences (NAOC) sous la direction du professeur Li Chunlai a récemment publié ses résultats dans

“Near-side lunar soil samples we analyzed turned out to be primarily pyroxene,” said Prof. LI. “This came as a surprise to us because earlier remote sensing-based studies indicated a high abundance of olivine – another common volcanic mineral composite in the basalt category.”

New Spectral Interpretation of Late Stage Mare Basalt Mineralogy Unveiled by Chang’E – 5 Samples

New spectral interpretation of late-stage mare basalt mineralogy unveiled by Chang’E – 5 samples. Credit: NAOC

Studies based on the Apollo and Luna missions suggested that active volcanism shaped the lunar mare between 4.3 billion and 3.1 billion years ago, with the majority of that activity occurring between 3.6 billion and 3.8 billion years ago. The lunar mare is the term for the dark basaltic plains formed by volcanic activity triggered by ancient large asteroid impacts on the far side of the moon. These earlier investigations relied on information gathered by moon orbiters like NASA’s Moon Minerology Mapper and Earth-based telescopes.

“Though we can infer a lot about the mineral composition of the moon remotely, having actual lunar soil samples here on Earth in our lab for analyses opened up the possibility of a much more thorough and precise compositional analysis,” Li said.

Li and his team first analyzed their three soil samples using spectroscopic techniques. “The overall spectral shape of the samples was essentially consistent,” Li said. They went on to deploy XRD, which demonstrated the samples were composed of the minerals augite, pigeonite, plagioclase, forsterite, fayalite, ilmenite, quartz, apatite, and glassy materials. The XRD result showed that the samples were composed of mostly pyroxene, not olivine, as earlier studies indicated.

“Preliminary works have identified that the CE-5 returned soil sample is basically comprised of a type of lunar basalt that has never been sampled before,” Li and his team wrote in their Oct. 10 paper. “In comparison with the mare samples collected from previous missions, the bulk composition of pyroxene in CE-5 samples is relatively iron and calcium-rich based on electron microprobe analysis.”

To analyze the samples, the researchers measure the wavelengths of light absorbed and reflected when exposed to precisely calibrated x-ray and visible light emissions. What each sample reflects is mapped according to wavelength on an X-axis and intensity on a Y-axis, generating a spectrographic fingerprint.

“There was such a striking similarity among the three samples,” Li said, “and that suggests to us that the iron-rich pyroxene we observed is similar across other near-side mare. This greatly enhances our understanding of the mineralogy of the near side of our moon.”

Li and his team’s study follows other recent developments that have intrigued lunar scientists as well as the astronomy community as a whole, including news earlier this year also generated by CE-5 returned samples signaling that there may be water on the moon in the form of subterranean trapped ice.

“These are exciting new developments for lunar geologists,” Li said. “Additional samples brought back as part of future missions will continue to further our understanding of the moon’s surface and have potentially big implications for space exploration, as the scientific community finds ways to utilize the moon’s mineralogy, and possibly water.”

Reference: “Spectral interpretation of late-stage mare basalt mineralogy unveiled by Chang’E-5 samples” by Dawei Liu, Xing Wang, Jianjun Liu, Bin Liu, Xin Ren, Yuan Chen, Zhaopeng Chen, Hongbo Zhang, Guangliang Zhang, Qin Zhou, Zhoubin Zhang, Qiang Fu, and Chunlai Li, 10 October 2022, Nature Communications.
DOI: 10.1038/s41467-022-33670-6

READ  La mission ExoMars Rosalind Franklin Astrobiology Rover est de retour sur les rails
Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

science

Des relevés aériens de la Grande Barrière de Corail commandés après que des vols ont confirmé le blanchissement massif des coraux | la grande Barrière de corail

Published

on

Des relevés aériens de la Grande Barrière de Corail commandés après que des vols ont confirmé le blanchissement massif des coraux |  la grande Barrière de corail

L'Autorité de gestion de la Grande Barrière de Corail se prépare à mener des relevés aériens sur toute la longueur du parc marin après que des vols en hélicoptère ont confirmé un blanchissement généralisé des coraux dans la partie sud du plus grand récif corallien du monde.

Le Guardian a rapporté la semaine dernière que des cas de blanchissement avaient été signalés sur le récif, depuis l'île Lizard au nord jusqu'aux îles Keppel au sud, soit une distance de plus de 1 100 kilomètres.

Les défenseurs de l'environnement craignent la possibilité d'un septième événement de blanchissement massif sur le récif.

L'Autorité du parc marin de la Grande Barrière de Corail a déclaré mercredi que des vols en hélicoptère avaient couvert 27 récifs côtiers et 21 récifs au large dans la région sud au large des côtes du Queensland, et a constaté que le blanchissement était « étendu et assez uniforme » sur tous les sites touchés. .

Le Dr Mark Reed, directeur de la santé des récifs coralliens de l'autorité, a déclaré que la plupart des coraux montraient des signes de stress thermique et blanchissaient ou montraient des couleurs fluorescentes. Certains types de coraux deviennent fluorescents sous l’effet d’un stress thermique.

Le blanchissement se produit lorsque les coraux restent dans une eau inhabituellement chaude pendant plusieurs semaines. Les coraux peuvent se rétablir si le blanchissement est léger et si la température de l'eau baisse. Mais les spécialistes des coraux affirment également que le blanchissement peut rendre les coraux plus vulnérables aux maladies et affecter leur capacité à se reproduire.

READ  Les scientifiques enregistrent les plus grands tremblements de terre sur Mars sur la planète rouge
Blanchiment à la chaux dans les îles Keppel. Image : Université James Cook/Trupwater

Les récifs étudiés étaient situés dans les îles Keppel, dans le district de Gladstone et dans un groupe de récifs au large connus sous le nom de Capricorn Bunkers.

« Nous avons pu voir très clairement les coraux blanchis en profondeur sur la pente du récif depuis les airs », a déclaré le Dr Neil Cantin, chercheur scientifique principal à l'Institut australien des sciences marines, qui était à bord de l'hélicoptère.

Un blanchissement limité a également été observé sur certains récifs au nord de Mackay et des îles Whitsunday.

L'autorité a déclaré que même si la partie sud du récif semble être la plus touchée, elle a reçu des rapports faisant état de blanchissement dans toutes les autres zones.

Des équipes de scientifiques et de gestionnaires du parc mèneront des relevés dans l'eau au cours du mois prochain.

« Les relevés aériens sont un outil idéal pour évaluer l'étendue spatiale du blanchissement, mais nous devons aller plus profondément sous l'eau pour mieux comprendre la gravité du blanchissement et sa profondeur », a déclaré Cantin.

D'autres relevés héliportés sont prévus et « nous nous préparons également à des relevés à grande échelle par aéronef à voilure fixe qui couvriront les régions du centre et du nord, si les conditions l'indiquent », a déclaré Reid.

Ignorer la promotion précédente de la newsletter

Le récif a déjà connu six épisodes de blanchissement massif en 1998, 2002, 2016, 2017, 2020 et 2022.

Toute étude à l’échelle du récif sera programmée pour coïncider avec le pic de stress thermique « afin de nous fournir la meilleure compréhension de l’étendue et de la gravité de l’événement », a ajouté Reid.

Ove Hoegh-Guldberg a reçu des menaces de mort en raison de son travail. Il a quand même continué à se battre – vidéo

Reed a déclaré qu'il est important que toute personne utilisant le parc marin sache où pêcher, évite de jeter l'ancre sur le récif et de ramener tous ses déchets à la maison.

Il a déclaré : « Plus important encore, faites ce que vous pouvez pour contribuer aux efforts mondiaux visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. »

Les attentes de Programme de surveillance des récifs coralliens du gouvernement américain Cela suggère que le stress thermique actuellement présent sur le récif pourrait commencer à se dissiper d’ici la mi-mars.

Richard Lake, responsable des océans au WWF Australie, a déclaré que le récif était « au bord » d'un potentiel septième événement de blanchissement massif.

« Le stress thermique provoqué par la canicule sous-marine continue de s’accumuler, et nous sommes très préoccupés par le fait que les récifs sont encore loin d’être tirés d’affaire. »

Le Dr Lisa Schindler, chargée de campagne sur les récifs auprès de l'Australian Marine Conservation Society, a déclaré que voir le blanchissement se propager dans la région sud était alarmant. « Les prochaines semaines nous diront s’il s’agit d’un nouvel événement de blanchiment de masse. »

Continue Reading

science

Rotation interdite des molécules d'amide dans le milieu interstellaire

Published

on

Rotation interdite des molécules d'amide dans le milieu interstellaire

Les canaux dimères forment l'acétamide, le N-méthylformamide (NMF) et l'acide acétamideique. Il existe deux canaux actifs, tandis que le canal N2 menant au NMF est bloqué par une barrière énergétique. -chemrxiv.org

Dans cette étude, des mécanismes de blocage de rotation à deux états sont proposés pour la formation sans entrave d'isomères d'amide en C2H5Il n'existe pas de famille de molécules. Cette famille appartient au premier niveau de complexité parmi les molécules à liaison peptidique qui sont des précurseurs des protéines, qui constituent les éléments constitutifs de la vie, et sont donc d'une grande importance pour l'astrochimie et l'astrobiologie.

Notre étude théorique fonctionnelle de densité démontre l'importance des voies interdites de spin dans la formation de l'acétamide (CH3CONH2), N-méthylformamide (CH3NHCHO), acide acétimidique (CH3COHNH) est un réactif d'acétaldéhyde, d'imidogène, de formamide et de méthylène.

Compte tenu des constantes de vitesse pour des réactions similaires dans le milieu interstellaire (ISM), nous espérons que les quantités détectées d'acétamide et de N-méthylformamide dans la région nord du Sagittaire B2 pourront être rationalisées par les voies de formation proposées.

Le mécanisme proposé prédit également la synthèse de l'acide acétimidique, motivant ainsi les futurs efforts de surveillance pour identifier cette molécule dans l'ISM.

Rotation interdite des molécules d'amide dans le milieu interstellairechemrxiv.org

Astrobiologie, Astrochimie

Continue Reading

science

La photo montre un hélicoptère martien avec une pale complètement coupée

Published

on

La photo montre un hélicoptère martien avec une pale complètement coupée

Une issue difficile.

Rotorscope

Le mois dernier, l'hélicoptère Ingenuity de la NASA est finalement décédé après des années de bons et loyaux services sur Mars.

Le courageux petit hélicoptère s'est écrasé le 18 janvier, lors de son 72e et dernier vol. Les premières photos prises par l'hélicoptère abandonné semblent montrer des dégâts catastrophiques, du moins dans l'ombre projetée par une pale endommagée.

Désormais, de nouvelles images confirment qu'une des pales du rotor de l'hélicoptère a été complètement coupée. Les images ont été capturées par le vaisseau spatial Perseverance de l'agence spatiale à l'aide de son instrument SuperCam. Il a été envoyé sur Terre dimanche, puis assemblé et traité par l'étudiant allemand en design Simon Schmaus. le Composé terminé Il montre la lame cassée posée dans le sable à gauche d'Ingenuity, qui, selon Schmaus, se trouve à environ 50 pieds. Un petit point marque l'endroit où la lame rotative touche le sol pour la première fois après sa rupture.

La série supérieure

Mis à part le travail de détective, l'image isolée d'Ingenuity est un triste spectacle à voir, un petit hélicoptère échoué sur le sable de Mars, privé de sa capacité à voler. C'est une fin tragique, mais elle apparaît comme l'héroïne qu'elle a toujours été.

Après avoir atterri sur Mars en février 2021, Ingenuity est rapidement entré dans l’histoire en tant que premier avion à effectuer un vol propulsé et contrôlé sur une autre planète.

Ce n’est pas une mince affaire, car l’atmosphère de la planète rouge est beaucoup plus mince que la nôtre, ce qui signifie que les rotors de l’hélicoptère ont dû tourner à une vitesse absurde de 2 500 tr/min juste pour supporter son poids de seulement quatre livres sur Terre et seulement 1,5 livre sur Mars.

READ  De superbes animations montrent aux astronomes la véritable échelle de notre système solaire

Elle continuera à impressionner, se transformant en une force infatigable. L'hélicoptère a été conçu pour voler pendant seulement 30 jours et a continué à effectuer des missions pendant près de trois ans, défiant toutes les attentes.

Avec ce genre de réalisations à son actif, Ingenuity a placé la barre haute pour les futures machines volantes hors du monde, qui bénéficieront sans aucun doute de la compréhension des raisons pour lesquelles le petit hélicoptère a finalement échoué après toutes ces années.

En savoir plus sur Mars : Un rover de la NASA repère un hélicoptère mort sur Mars dans sa « dernière demeure »

Continue Reading

Trending

Copyright © 2023