Le ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Marine, Charlie McConalogue, a annoncé aujourd’hui (vendredi 6 octobre) une flexibilité importante dans le cadre du programme national de chaulage 2023.

Le programme est soutenu en tant que mesure ponctuelle financée par l’Ukraine par le Trésor national, la date limite de paiement des factures étant fixée au 31 octobre 2023.

Cependant, une certaine flexibilité est désormais introduite pour permettre la livraison et l’épandage de la chaux après une réclamation. Ce tartre peut même se propager 31 mars 2024.

Le programme de chaux a été introduit plus tôt cette année pour encourager l’utilisation de la chaux pour corriger l’acidité du sol, rendre les nutriments plus disponibles pour l’absorption des plantes et améliorer la santé globale du sol.

Programme national sur les lemmings

Le ministre a dit se rendre compte que les conditions climatiques au cours de l’année 2023 ont entraîné des difficultés majeures en matière d’épandage de chaux, ce qui a réduit les possibilités de bénéficier de cet accompagnement.

« Pour relever ce défi, j’offre aujourd’hui une flexibilité importante aux producteurs qui achètent de la chaux en 2023 mais la déploient lorsque les conditions du sol seront plus idéales, ce qui pourrait être début 2024.

« Cela permettra aux agriculteurs d’acheter de la chaux mais d’attendre la livraison et le déploiement jusqu’à ce que les conditions le permettent, et la dernière date de déploiement est le 31 mars 2024 », a déclaré le ministre McConalogue.

Le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Marine (DAFM) acceptera les réclamations jusqu’au 31 octobre, sur la base des reçus marqués « payés », mais sans confirmation que la distribution a été effectuée.

READ  La veuve d'un "informateur" de l'IRA lance une action en justice contre la décision de ne poursuivre personne pour son meurtre - The Irish Times

Pour les agriculteurs bénéficiant du délai de déploiement prolongé, de nouveaux contrôles seront effectués au printemps 2024 pour contrôler l’épandage de chaux, précise la DAFM.

Cela comprendra des documents supplémentaires de l’agriculteur montrant que la chaux a été livrée. Des factures correctes marquées « Payées » doivent être soumises pour permettre l’émission immédiate des paiements.

L’aide sera versée dans le cadre du Programme national de chaulage 2023 au taux de 16 €/tonne de calcaire broyé au calcium/calcaire moulu au magnésium (dolomite) livré et déployé.

Pour être admissible au paiement, tout le calcaire broyé acheté dans le cadre de cette procédure doit répondre à des spécifications spécifiées et doit être acheté directement auprès d’une carrière agréée.

La liste des carrières agréées, ainsi que des carrières en activité à l’extérieur du pays, ainsi que les modalités du programme sont disponibles sur le site Internet du ministère.