janvier 29, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

La France insiste sur un accord migratoire au Royaume-Uni à l’échelle de l’UE sur les traversées de la Manche | La France

La France fera pression sur l’UE pour qu’elle négocie un accord d’asile et de migration avec le Royaume-Uni afin d’empêcher les gens de traverser le dangereux canal.

Le gouvernement français, qui a succédé la semaine dernière à la présidence tournante du Conseil des ministres de l’UE, souhaite que l’assemblée plénière agisse, malgré les avertissements d’autres États membres selon lesquels il n’a aucun intérêt à un accord migratoire avec la Grande-Bretagne.

Un haut responsable du gouvernement français a déclaré que l’objectif de l’accord UE-Royaume-Uni était d' »ouvrir une voie d’immigration légale avec la Grande-Bretagne afin que les gens puissent légalement demander l’asile en Grande-Bretagne ».

La source a ajouté qu' »évidemment c’est réciproque », suggérant que les autorités britanniques peuvent expulser les demandeurs d’asile vers le pays européen d’où ils viennent. « Nous sommes prêts à envisager cela. L’idée est qu’il devrait y avoir un solde nul à la fin de la journée.

Cependant, il n’est pas clair si le Royaume-Uni acceptera de tels plans. Lors des négociations sur le Brexit, le gouvernement a rejeté un accord d’asile autorisant les autorités britanniques à expulser les demandeurs d’asile vers l’UE, un accord dans le cadre de l’adhésion de la Grande-Bretagne à l’UE. Cependant, le gouvernement s’est longtemps opposé à autoriser des personnes en dehors du Royaume-Uni à demander l’asile, craignant que cela ne déclenche de fausses demandes.

La commissaire européenne à l’Intérieur, Yilva Johansson, a déclaré au Guardian le mois dernier que d’autres États membres avaient une préférence limitée pour les accords d’asile et de migration avec le Royaume-Uni, citant la controverse du Brexit sur l’éthique de l’Irlande du Nord. Des sources gouvernementales françaises ont déclaré qu’il s’agissait de « la question européenne la plus importante, pas seulement la question française », avec des milliers de personnes cherchant à atteindre leur pays, citant la France, la Belgique et les Pays-Bas comme « aux prises avec un problème majeur ». Royaume-Uni

READ  La France diagnostique huit oméga-3 - Ministère de la Santé

Il y a eu un effondrement diplomatique spectaculaire l’année dernière entre la France et la Grande-Bretagne, après que 27 personnes se sont noyées dans la Manche en tentant d’atteindre le Royaume-Uni. Emmanuel Macron a accusé le président français Boris Johnson de ne pas être sérieux, avant même que le Premier ministre britannique ne reçoive des propositions de date limite pour les journaux sur Twitter.

Le gouvernement français soutient que la Grande-Bretagne a des lois sur le marché du travail qui agissent comme des aimants pour les immigrants irréguliers. Clément Péon, ministre de l’Europe pour la France Le Royaume-Uni a blâmé « Un modèle économique, parfois, d’esclavage semi-moderne ».

Pour sa part, le gouvernement britannique accuse la zone de voyage sans frontières de l’UE : le ministre de l’Intérieur Priti Patel a déclaré l’année dernière que « le vrai problème avec l’immigration illégale est que l’UE n’a pas de sécurité aux frontières ».

La France a reçu trois fois plus de demandes d’asile en 2020, avec 93 470 demandes et deuxième de l’Union européenne après l’Allemagne avec 121 955 demandes. La même année, 29 456 personnes ont demandé l’asile au Royaume-Uni

L’accord proposé avec le Royaume-Uni fait partie d’un programme français plus large de contrôle strict de la libre circulation des personnes. Dans l’attente de sa réélection ce printemps, Macron souhaite réformer l’espace Schengen sans passeport de l’UE et aller de l’avant avec la loi sur les réfugiés, longtemps bloquée, régissant la répartition des réfugiés dans le camp.

La France souhaite davantage de contrôle politique de l’espace Schengen de 26 pays, avec des réunions régulières des ministres de l’Intérieur, similaires aux réunions mensuelles des 19 ministres des Finances de la zone euro. « Notre plan est de mettre plus de politique sous le régime de Schengen », ont déclaré des sources gouvernementales, ajoutant que l’accord avait été rédigé à une autre époque.

READ  Importation française en coupe d'été travail

L’espace Schengen, qui compte aujourd’hui 400 millions d’habitants, s’est agrandi sur la base de l’accord de 1985 entre la France, l’Allemagne et Penelox.