novembre 27, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Quelle est la latence du réseau ? | Planète Réseaux Entreprise

Couplé à l’instabilité et à la perte de paquets réseau, réseau d’entreprise Le temps de réponse peut avoir un impact sérieux sur l’expérience utilisateur, en particulier à une époque où les utilisateurs finaux sont habitués à des temps d’attente courts.

Les consommateurs sont plus conscients du temps de réponse, car leur activité en ligne accrue leur permet d’en discuter et de l’évaluer. Par conséquent, pour garantir le maintien de vitesses élevées et d’une expérience utilisateur positive, il est essentiel de garantir la latence la plus faible possible.

Voir également: Les meilleurs outils d’automatisation de réseau

Quelle est la latence du réseau ?

Le temps total requis par le serveur et le client pour terminer l’échange de données réseau est appelé latence du réseau.

Un certain nombre de transactions réseau complexes sont nécessaires lorsque les clients envoient des demandes aux serveurs via Internet. Ces transactions peuvent impliquer l’envoi d’une demande à une passerelle locale, puis la passerelle utilise une série de routeurs pour acheminer la demande via des équilibreurs de charge et des pare-feu jusqu’à ce qu’elle atteigne le serveur. Par conséquent, le chemin de la demande prend du temps à se terminer.

La latence élevée devient de plus en plus courante à mesure que les réseaux se développent quotidiennement. La résolution des problèmes de réseau devient également plus complexe en raison de l’augmentation des ressources cloud et virtuelles, du travail à distance et hybride et des entreprises exécutant plusieurs applications.

Les longs délais causés par les réseaux à latence élevée entraînent des goulots d’étranglement de connexion et réduisent finalement la bande passante de connexion. Cela se traduit par de mauvaises performances de l’application, car une expérience utilisateur négative peut amener les utilisateurs à cesser complètement d’utiliser l’application.

READ  Offres du Black Friday sur iPad mini 6 et mini 5 (2021) suivies de Deal Tomato

Il existe deux façons de mesurer la latence du réseau : le temps jusqu’au premier octet (TTFB) et le temps d’aller-retour (RTT). Le temps jusqu’au premier octet est le temps qu’il faut au serveur pour recevoir le premier octet de la demande du client, tandis que le temps d’aller-retour est le temps qu’il faut pour envoyer une demande et recevoir une réponse du serveur.

Voir également: Les meilleures solutions de gestion de réseau

Qu’est-ce qui cause la latence du réseau ?

Distance : après

La distance entre le client et le serveur affecte la latence. Si la machine qui fait les requêtes se trouve à 200 milles d’un serveur répondant à ces requêtes, elle recevra une réponse plus rapide que si elle faisait les requêtes à un serveur situé à 2 000 milles.

moyens de transport

La différence entre une latence élevée et faible peut être due au choix du support de transmission. Les caractéristiques et les limitations du support de transmission peuvent affecter la latence. Par exemple, bien que les réseaux à fibre optique connaissent une latence à chaque étape, ils offrent une latence plus faible par rapport à la plupart des supports de transmission.

En outre, les données peuvent être nécessaires pour voyager sur différents modes de transport avant de traiter les commandes des clients. La commutation entre différents supports de transmission peut ajouter des millisecondes au temps de transmission total.

routeurs

Les données transmises sur Internet traversent souvent plusieurs points où les routeurs traitent et acheminent les paquets de données. Ces points peuvent ajouter quelques millisecondes au RTT car les routeurs prennent du temps pour analyser les informations dans l’en-tête du paquet. Chaque interaction avec un routeur introduit un saut supplémentaire dans un paquet de données, ce qui contribue à augmenter la latence.

READ  Il y a 24 ans, le premier iMac était mis en vente : Revivez la présentation exceptionnelle de Steve Jobs

Erreurs de serveur DNS (Domain Name System)

Un serveur DNS mal configuré peut avoir un impact sérieux sur la latence du réseau. En plus de provoquer de longues attentes, des serveurs DNS défectueux peuvent restreindre l’accès à une application entière.

Bases de données back-end mal optimisées

Les bases de données surutilisées peuvent introduire une latence dans les applications. Le fait de ne pas optimiser les bases de données pour qu’elles soient compatibles avec une large gamme d’appareils peut entraîner une latence importante et, par conséquent, une mauvaise expérience utilisateur.

délai de stockage

Les périphériques intermédiaires tels que les ponts et les commutateurs peuvent entraîner des retards lors de l’accès ou du stockage des paquets de données.

Voir également: Principaux fournisseurs de services gérés

Comment réduire la latence du réseau

Une bonne latence du réseau signifie que le réseau peut maintenir une bonne connexion, quelle que soit la quantité de données utilisateur transmise au serveur. Voici quelques techniques pour réduire la latence du réseau à un niveau acceptable.

réseau de diffusion de contenu

Étant donné que la distance entre les serveurs répondant aux demandes et les clients effectuant les demandes a un effet sur la latence, l’utilisation d’un réseau de diffusion de contenu (CDN) rend les ressources plus accessibles aux utilisateurs finaux en les mettant en cache à plusieurs endroits dans le monde. Cela permet aux demandes des utilisateurs d’être relayées au point de présence pour accéder aux données au lieu de toujours revenir au serveur d’origine, ce qui accélère la récupération des données.

READ  Les utilisateurs de PlayStation Plus mettent en garde contre le téléchargement d'un nouveau jeu gratuit

Informatique de pointe

Le principal facteur affectant la latence est la transmission de données sur une distance. Le fait d’avoir des tâches de traitement à la périphérie du réseau élimine la nécessité d’avoir à transférer des données vers un serveur central. Les cas d’utilisation de l’informatique en périphérie, tels que les centres de données en périphérie, conduisent à des applications et des services plus réactifs tout en réduisant la latence du réseau pour ses utilisateurs.

réseau de surveillance

La surveillance continue du réseau est essentielle, car elle garantit que les équipes réseau identifient et traitent les goulots d’étranglement dans leurs réseaux. Ces équipes peuvent utiliser des outils de surveillance du réseau pour identifier et traiter les problèmes de latence du réseau.

Création de sous-réseaux, mise en forme du trafic et allocation de bande passante

La création de sous-réseaux peut réduire la latence sur les réseaux, car elle permet aux équipes réseau de regrouper les terminaux qui communiquent fréquemment entre eux. Les techniques de mise en forme du trafic et d’allocation de bande passante doivent également être prises en compte pour améliorer la latence des réseaux critiques pour l’entreprise.

Voir également: Meilleures plates-formes IoT pour la gestion des appareils