Maritime : le “Connemara” de la Brittany Ferries, sous pavillon chypriote, reste une erreur de stratégie et d’image

0

Brest, vendredi 25 mai 2018, pour l’ association Mor Glaz, le “Connemara”, sous pavillon chypriote, reste une erreur de stratégie et d’image.

   L’annonce du Président de la Brittany Ferries le 24 courant d’armer deux navires sous pavillon Français 1er Registre (donc avec des Equipages Français) est une bonne nouvelle pour la France, les Marins, l’Etablissement National des Invalides de la Marine, pour les Ecoles Nationales de la Marine Marchande, les Lycées Professionnels et pour toute la filière maritime dans son ensemble ! Une Société aussi réputée que la Brittany  Ferries, ne pouvait pas renouveler une mauvaise idée  comme l’affrètement du « CONNEMARA » sous pavillon Chypriote, donnant une image négative des Armateurs Français qui sont parmi les meilleurs pour le respect de certaines règles (âge de la flotte, gestion des Equipages, respect des conventions signées etc..).

 

Nous ne regrettons pas « plus » après les annonces du 24 courant d’avoir écrit en octobre 2017 le texte ci-dessous, extrait d’une Tribune !

 

-« Monsieur le Premier Ministre, si les aides promises par la loi LEROY étaient remises en cause, vous participeriez vous et votre gouvernement, au clap de fin de certains grands projets maritimes essentiels au développement de la flotte Française confrontée à une concurrence effrénée, déloyale et sauvage dans ce secteur mondialisé depuis plusieurs siècles!

Monsieur le Premier Ministre, d’après vous, pourquoi la flotte Française est-elle l’une des plus modernes au monde, avec une moyenne d’âge de la flotte de 6 ans ? Parce-que les armateurs Français veulent tout simplement continuer d’exister en créant au passage quelques emplois lorsque cela est possible dans une Europe socialement désorganisée! Un pays comme la France ne peut pas, ne doit pas abandonner  ni ses  armateurs, ni ses Marins Français dont le nombre ne cesse de se réduire !

Certains armements Français tel que :  Brittany Ferries qui investit dans un ferry au Gaz Naturel Liquéfié (GNL), la CMA CGM qui commande les plus grands porte-conteneurs du monde potentiellement propulsés au GNL, Louis Dreyfus Armateurs qui démarre la construction d’un navire pour les Energies Marines Renouvelables EMR (Louis Dreyfus armateurs qui vise le marché ultra-concurrentiel des EMR en Europe du nord rencontrerait ainsi un obstacle de taille sur les appels d’offres si on change les règles qui ont motivé son investissement), la société  ABEILLES filiale de BOURBON qui projette de changer une partie de ses remorqueurs de sauvetage,  et quelques autres armateurs ne font-ils pas preuve d’audace , tout simplement d’innovation ? Cette audace tant souhaitée et voulue par le Président de la République. Mettre aux oubliettes ces exonérations, c’est mettre en difficulté  tous ces projets  audacieux et si  utiles à la France. Pour l’association MOR GLAZ, faire machine arrière sur certaines aides n’est pas acceptable, Monsieur le Premier Ministre, pourquoi le secteur maritime serait-il  moins aidé que d’autres ? Monsieur le Premier Ministre, l’association MOR GLAZ reste attachée au développement d’une flotte plus économique, plus écologique, plus stratégique et bien préparée au monde de demain ! L’économie et l’écologie sont des projets communs auxquels nous participons depuis de nombreuses années. Les Assises économiques de la Mer, se dérouleront les 21 et 22 novembre 2017 au Havre. Annoncer le maintien des aides et leur application, serait un geste et un acte fort donné au monde maritime Français dans sa globalité ! »

 

 

Pour l’Association MOR GLAZ, le choix du « CONNEMARA » reste une erreur de stratégie et d’image, nous ne revenons sur nos écrits WWW.MORGLAZ.ORG .  Le navire « CONNEMARA » ne sera jamais à l’image de la Brittany Ferries ! Si je devais prendre un navire pour me rendre en Irlande, je réserverai une traversée sur un navire de la Brittany Ferries, mais, pas à bord du « CONNEMARA » !

 

Les dirigeants de la  Brittany Ferries, prennent des risques inutiles, les déclarations du Président Jean-Marc ROUE ne sont ni convaincantes, et parfois même contradictoires !

 

Pour l’Association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.