Comment retrouver nos côtes en Bretagne ?

Le Plan de déconfinement pose le problème de l’interdiction de circulation sur nos côtes en Bretagne alors qu’une majorité de bretonnes et bretons y résident.

Pour le Parti Breton il est vital de permettre à la population bretonne de retrouver ces lieux pour l’ensemble des communes littorales le plus rapidement possible.

Alors comment faire ? Nous pensons tout d’abord que les maires doivent être l’autorité organisatrice et régulatrice de ces lieux comme ils le sont pour les marchés qui ont continué d’être organisés de façon remarquable pendant la crise sanitaire dans nos communes.

Comme les marchés, l’accès à la plage a une fonction psychologique. Il faut montrer aux gens que l’on ouvre des perspectives et que l’on ne va pas rester enfermer ad vitam aeternam.

La réouverture de nos plages passe par la mise en place d’un plan  dès maintenant que nous devons rôder avec la population locale, associations, commerçants… Des panneaux d’informations précisant les règles à respecter devront être apposés sur les plages  et également mis à disposition auprès des relais locaux.

Une chose est certaine, on ne pourra pas aborder nos plages comme nous le faisions les années passées. On devra certainement envisager une régulation en fonction de l’affluence sur les différents lieux, les activités pourront être réduites à une simple baignade.  Il faut donc se préparer maintenant pour avoir le temps de se rôder avant la saison

Il faut un dispositif cohérent, simple permettant sa mise en place rapide d’un bout à l’autre des 5 départements bretons.

Si nous attendons la période estivale, il sera trop tard et nous ne serons pas en mesure d’ouvrir les plages cet été en Bretagne, ce qui serait une catastrophe pour l’ensemble des activités touristiques.

Le Parti Breton encourage tous les maires à prendre des autorisations régulées de circulation sur les côtes bretonnes.

Sébastien Girard

Porte Parole du Parti Breton

Contact : sebastien.girard@partibreton.bzh

 

1 COMMENT

  1. Je n’accepterai jamais de me plier aux vindictes de Paris concernant ma LIBERTE d’exister, de profiter de la mer, source de vie( morale et physique ). Dès que le soleil réchauffe l’océan, je vous assure que j’y plongerai !!!

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.