novembre 30, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Le Conseil des ministres signe une taxe inattendue sur les compagnies d’électricité

Le gouvernement s’apprête enfin à imposer une taxe inattendue sur les compagnies d’électricité qui génèrent d’énormes revenus de la crise énergétique.

Un mémorandum sera présenté au cabinet mardi visant à imposer un plafond aux revenus du marché générés par les fournisseurs d’électricité dans le contexte de la crise du coût de la vie qui a saisi l’Europe.

Cette décision fait suite à un accord des États membres de l’UE visant à cibler les revenus des sociétés énergétiques qui bénéficient de la hausse du coût de l’électricité.

Le règlement de l’UE fixe un plafond temporaire de revenus pour les producteurs d’électricité à 180 € par MWh. Cela signifie que si une entreprise facture 250 € par MWh, le gouvernement percevra 70 €.

Le prix de gros moyen de l’électricité en Irlande était d’environ 154,70 € par MWh en octobre 2022. Cependant, il a atteint 293 € par MWh en mars.

Plus tôt cette année, la Commission européenne, y compris le Taoiseach Micheál Martin, a approuvé une taxe exceptionnelle sur les revenus du marché générés par les fournisseurs d’électricité le 1er décembre et restera en vigueur jusqu’au 30 juin 2023.

Les États membres de l’UE doivent appliquer le plafond des revenus à tous les revenus du marché pour les producteurs et les intermédiaires impliqués dans la vente en gros d’électricité au nom des producteurs.

Le financement généré par le plafond des recettes sera utilisé pour réduire la charge financière des prix de l’électricité sur les ménages.

Cependant, le plafond des revenus ne s’appliquera pas aux compagnies gazières, car les pays de l’UE veulent pouvoir rivaliser avec d’autres régions pour l’approvisionnement en gaz.

READ  Nouveau coup dur pour Boris Johnson alors que le ministre de la justice démissionne en raison de manquements au parti de Downing Street

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré récemment vouloir proposer « un plafonnement des revenus des entreprises qui produisent de l’électricité à bas coût ».

« Nous proposerons de rediriger ces bénéfices exceptionnels afin que les États membres puissent soutenir les familles et les entreprises vulnérables », a-t-elle ajouté.

Les États membres de l’UE ont une certaine latitude quant à la manière et à qui exactement le plafond des revenus devrait s’appliquer.

Il existe également des dispositions dans les règlements de l’UE pour permettre aux États membres qui partagent l’électricité de partager une partie des revenus qu’ils perçoivent des sociétés d’énergie à plafond.

Dans le budget, le gouvernement a annoncé des crédits d’électricité pouvant aller jusqu’à 600 € par foyer dans le pays, qui seront payés en trois versements.

Le financement généré par le plafond des revenus de la compagnie d’électricité servira à payer ces frais et d’autres frais de subsistance qui pourraient être fournis.

L’énorme augmentation des coûts de l’électricité est due à un certain nombre de facteurs, mais a été exacerbée par l’invasion russe de l’Ukraine et la décision du Kremlin de couper l’approvisionnement en gaz de l’Europe.