Connect with us

Top News

Pourquoi on devrait être plus français sur les vacances scolaires

Published

on

Pourquoi on devrait être plus français sur les vacances scolaires

Quant aux vacances d'été de quatre semaines proposées par la Grande-Bretagne, cela pourrait-il vraiment être assez long ? Une enquête récente menée par le site Web Le professeur s'est repenti J'ai constaté que les enseignants étaient assez également divisés quant à savoir s'ils souhaitaient s'en tenir à six semaines, les réduire à cinq ou les raccourcir à quatre. Une enseignante m'a dit qu'elle estimait que si quatre semaines n'étaient pas suffisantes pour les enfants, ce n'était certainement pas suffisant pour les enseignants, car beaucoup d'entre eux passaient les premières semaines principalement à dormir.

L'hébergement et les transports pendant les vacances scolaires d'été au Royaume-Uni sont déjà chers. Écourter les vacances ne ferait-il pas qu'aggraver la situation ? Peut-être que cela retirerait davantage d’enfants de l’école pendant la période des vacances ? Une autre amie en France a déclaré que les longues vacances d'été étaient bonnes pour elle en tant que divorcée, car les enfants avaient beaucoup de temps à passer avec leurs deux parents – avec seulement quatre semaines, ils avaient à peine le temps de reprendre leur souffle.

C'est un cliché selon lequel en France, les gens travaillent pour vivre plutôt que de vivre pour travailler, mais lorsqu'il s'agit de vacances, c'est certainement vrai, et des vacances décentes sont presque considérées comme un droit. Les familles françaises aux revenus modestes reçoivent des bons d'achat utilisables dans les campings et villages de vacances partout en France pour les aider à emmener leur famille en vacances. De nombreuses entreprises subventionnent également les vacances des salariés aux revenus modestes, ou proposent… Chèques en blanc, où l'argent fourni par l'employé est ajouté par l'employeur. Il y a une usine près de chez moi qui possède son propre camping sur la plage que les employés peuvent utiliser.

READ  Macron ne voit aucune marge de progression sur l'accord sur le nucléaire iranien pour le moment

Certes, les écoles françaises ont des journées plus longues, en partie pour compenser les vacances prolongées, et si certaines les trouvent trop longues pour les plus jeunes, elles s'intègrent aussi plus facilement aux horaires de travail, et disposent en outre de congés le mercredi après-midi (tous le mercredi à 12h00). ). Certaines primaires), généralement une pause déjeuner d'une durée maximale de deux heures – pendant laquelle ils peuvent manger un bon repas et avoir suffisamment de temps pour jouer.

Je pense que les Britanniques pourraient grandement bénéficier de vacances à la française, mais bien sûr, il faudrait une infrastructure pour soutenir cela – des services de garde d'enfants facilement accessibles aux parents qui travaillent, ainsi que des vacances abordables pour tout le monde. En France, les vraies vacances font partie de la culture, quels que soient vos revenus. Le Royaume-Uni peut en tirer beaucoup d’enseignements.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top News

« Certains États américains sont allés plus loin que la France dans la protection constitutionnelle de la liberté reproductive. »

Published

on

« Certains États américains sont allés plus loin que la France dans la protection constitutionnelle de la liberté reproductive. »

TLa décision de la Cour suprême de l'Arizona du 9 avril confirmant l'interdiction de l'avortement dans l'État – sauf si la vie de la mère est en jeu – est l'occasion d'évaluer cette problématique aux États-Unis dans leur ensemble, et de faire une comparaison avec la situation en France. En effet, la France vient de modifier sa constitution pour qu'elle stipule ce qui suit : « La loi détermine les conditions dans lesquelles s'exercera la liberté garantie aux femmes de recourir à l'interruption volontaire de grossesse. »

Si l'on ne peut que saluer l'élévation de la liberté des femmes d'interrompre leur grossesse au niveau constitutionnel, la portée d'une telle reconnaissance reste discutable, étant donné que l'accès effectif à ce droit dépend dans une large mesure des conditions matérielles dans lesquelles ce droit peut être exercé. . Tout ce que l’on peut en conclure, c’est que désormais ni le législateur ni aucun tribunal ne pourront supprimer ce droit, mais que sa portée restera toujours aussi fragile, à moins que les tribunaux ne commencent à donner à cette nouvelle liberté ce qui lui est dû. Un contenu plus substantiel.

En savoir plus Abonnés uniquement L'accès à l'avortement en France reste semé d'embûches

Réparation timide

Malgré les progrès indéniables qu'implique cette consécration constitutionnelle, il ne serait pas exact de dire que la France est le seul pays à avoir emprunté cette voie. Il n’est que trop courant de décrire les États-Unis comme un pays qui a irrévocablement régressé après la décision Dobbs, qui a mis fin aux protections constitutionnelles fédérales du droit à l’avortement, et la décision de l’Arizona semble donner du crédit à cette thèse. Cependant, cette évaluation ne rend pas justice à la complexité de la situation actuelle, car les États-Unis sont engagés dans une bataille État par État qui pourrait conduire à une situation encore plus favorable que celle qui existait auparavant.

READ  Le cardinal français Jean-Pierre Ricard admet avoir abusé de la jeune fille il y a 14 et 35 ans | nouvelles du monde
En savoir plus Abonnés uniquement L'accès à l'avortement est de retour devant la Cour suprême des États-Unis

Outre les États où l’avortement est interdit, deux méthodes sont actuellement utilisées pour protéger constitutionnellement le droit à l’avortement. Premièrement, par le biais de litiges, la société civile a contesté toutes les interdictions de l'avortement et, dans certains États, a réussi à obtenir la confirmation du statut constitutionnel de ce droit (par exemple, dans le Montana, le Dakota du Nord, le Minnesota, l'Illinois, le Kansas, la Floride, l'Alaska, le Massachusetts, New Jersey et Mississippi).

La constitutionnalité de ces États a donc été assurée par la jurisprudence. A l’inverse, d’autres pays ont pris le chemin d’inscrire le droit à l’avortement dans leur constitution, avant même la France. En général, ils sont allés beaucoup plus loin que la France. Nous voudrions ici en résumer les différents éléments, afin de montrer à quel point la réforme française était honteuse. Au-delà même des protections contre l’avortement, la liberté reproductive de chacun est en train d’être constitutionnalisée de l’autre côté de l’Atlantique.

Il vous reste 54,91% de cet article à lire. Le reste est réservé aux abonnés.

Continue Reading

Top News

Tournoi des Six Nations féminin : les outsiders du Pays de Galles « prêts à prendre d'assaut la France » – Kylie Powell

Published

on

Tournoi des Six Nations féminin : les outsiders du Pays de Galles « prêts à prendre d'assaut la France » – Kylie Powell
  • Écrit par Siri Coleman Phillips
  • BBC Sport Pays de Galles

Source des images, Agence photo Huw Evans

Commentez la photo, Courtney Cate (à gauche) et Kylie Powell débuteront le premier match du Pays de Galles contre la France après une longue blessure

Six Nations Guinness : Pays de Galles contre France

lieu: Parc des armes de Cardiff date: dimanche 21 avril Départ: 15h15 GMT

couverture: Regardez en direct sur BBC One Wales, BBC iPlayer et en ligne à partir de 15h00 GMT ; Écoutez BBC Radio Wales et Radio Cymru ; Commentaires textuels, faits saillants et rapports sur le site Web et l'application BBC Sport. Les temps forts de Scrum V Six Nations, dimanche 21 avril, sur BBC Two Wales à partir de 18h00 GMT et plus tard sur demande.

Malgré ses récents résultats, le Pays de Galles « doit se rappeler à quel point notre équipe est bonne », déclare l'arrière Kylie Powell.

Le Pays de Galles n'a pas encore gagné le Tournoi des Six Nations féminin de cette année, après avoir perdu contre l'Écosse, l'Angleterre et l'Irlande.

Ils attendent désespérément une réponse lorsqu’ils affronteront la France dimanche à Cardiff Arms Park.

Powell fait sa première apparition pour le Pays de Galles depuis la Coupe du monde de rugby et constitue l'un des sept changements depuis la décevante défaite 36-5 à Cork le week-end dernier.

Powell a déclaré à BBC Sport Wales : « Nous étions évidemment frustrés après le match contre l'Irlande, mais cela nous a encouragés à tout donner contre la France. »

Elle a déclaré : « Le fait d’être outsider nous soulage d’une certaine pression, mais nous avons beaucoup de pression sur nous-mêmes pour faire mieux que contre l’Irlande. »

Il a ajouté : « On ne s'attend pas à ce que nous gagnions. Toute la pression est sur la France, mais nous devons encore être présents, ce que nous n'avons pas fait contre l'Irlande. »

Après ce que l'entraîneur Ewan Cunningham a décrit comme une évaluation « honnête » cette semaine, Powell dit qu'ils sont revenus à l'essentiel.

«Je pense que nous devons revenir en arrière, retrouver notre confiance et nous soutenir», a-t-elle déclaré.

« Nous devons nous rappeler à quel point notre équipe est bonne lorsque nous sommes tous sur la bonne longueur d'onde et que nous nous donnons à 100 %. »

Powell et l'ailier Courtney Kitt sont revenus dans la formation de départ après s'être remis d'une blessure à long terme au ligament croisé antérieur (LCA).

« La rééducation n'est jamais la meilleure chose à faire, on joue au rugby pour le plaisir de jouer plutôt que pour être au gymnase, mais cela fait malheureusement partie du processus », a déclaré Powell.

« C'est très excitant d'être de retour maintenant et prêt à partir en France. »

Powell, comme Jasmine Joyce, est sous contrat combiné avec la Welsh Rugby Union et le GB Sevens.

Malgré sa longue absence, Powell espère impressionner les personnes sélectionnées pour les Jeux Olympiques de Paris 2024.

« Je vais travailler dur et continuer à pousser pour essayer d'entrer. »

Continue Reading

Top News

La France a aidé plus de 260 personnes à quitter Gaza

Published

on

La France a aidé plus de 260 personnes à quitter Gaza

Les 17 derniers d'entre eux ont été libérés le 6 avril, selon le ministère français des Affaires étrangères. Ils étaient les ancêtres de citoyens français. Le ministère français des Affaires étrangères a indiqué dans un communiqué que « plus de 260 personnes ont pu quitter la bande de Gaza depuis le 1er novembre 2023 ». un permis.

Pour figurer sur la liste qui permet aux personnes de passer par le poste frontière de Rafah, au sud de l'enclave, et d'entrer sur le territoire égyptien, le ministère n'a pas seulement aidé le consulat de France à Jérusalem et l'ambassade de France au Caire à déterminer la nationalité des candidats. Le consul général de France à Jérusalem, Nicolas Cassianides, a déclaré : « Compte tenu de la gravité de la crise, les critères ont été élargis par rapport à d'autres conflits. Les efforts français à cet égard sont sans précédent. »

Les citoyens français étaient d'abord inscrits avec leur conjoint et leurs enfants ; Puis les fonctionnaires français, leurs conjoints, leurs enfants mineurs et ceux qui disposent d'un titre de séjour valide en France. Par la suite, le feu vert a été donné aux enfants majeurs de citoyens français et d’employés de l’État, ainsi qu’aux ancêtres de citoyens français.

Les Palestiniens bénéficiant du statut de réfugié en France peuvent faire venir leur famille s'ils disposent d'un accord de regroupement familial du ministère de l'Intérieur. Les familles des titulaires d'un titre de séjour valide en France pourront être évacuées si la Place Beauvau l'accepte. Tous les Français qui ont demandé à être évacués ont quitté Gaza.

READ  Tour de France et Pro Cycling Manager - Quels sont les grands changements pour les Jeux 2023 ?

Conflit avec les autorités israéliennes

Avant le départ des 17 dernières personnes, le 6 avril, 242 personnes avaient été évacuées de Gaza vers l'Egypte grâce aux autorités françaises, et 193 d'entre elles étaient parties vers la France. Il s'agissait notamment de 54 citoyens français et 38 des personnes à leur charge, de 11 employés palestiniens de l'Institut français, d'un employé local de l'Agence française de développement et de 78 personnes à leur charge palestiniennes. Les quelques citoyens français restant à Gaza – pas plus de cinq, selon le consulat de Jérusalem – ne sont pas prêts à évacuer dans les circonstances actuelles.

Les autorités égyptiennes ciblent les sorties, exigeant que les Palestiniens restent sur leurs terres moins de 72 heures. Israël a peut-être également ralenti ces mesures. Les responsables du ministère des Affaires étrangères soulignent en privé le conflit avec les autorités israéliennes. « Nous poursuivrons nos efforts sans relâche malgré la difficulté des opérations, notamment le blocus extérieur qui pourrait empêcher ou retarder la sortie », a déclaré Kassianides. Les Israéliens auraient bloqué au moins quatre agents palestiniens affiliés à l'Institut français.

Il vous reste 12,58% de cet article à lire. Le reste est réservé aux abonnés.

Continue Reading

Trending

Copyright © 2023