Publié le: jeu, juil 19th, 2012

Le ministre conservateur John Penrose dévalorise l’hymne gallois

Selon l’article de WalesOnline, du 16 juillet 2012,le ministre du tourisme conservateur John Penrose a parlé de l’hymne gallois Hen Wlad Fy Nhadau (Vieux pays de mes pères) comme d’une chanson et pas d’un hymne officiel.

Cette interprétation de l’hymne gallois a été donnée dans une lettre de John Penrose , ministre du tourisme , s’adressant au think tank “British future” pour débattre de l’identité britannique et du futur du Royaume Uni.

Voici ses propos :

« Officiellement, God Save The Queen est l’hymne royal et national du Royaume-Uni et l’hymne royal de l’ensemble des quatre pays qui la composent.Chaque pays au sein du Royaume-Uni peut fort bien avoir des chansons nationales, mais aucune n’est un hymne national officiel.Donc, le fait de jouer des chansons préférées nationales  à des manifestations sportives et autres, c’est une question uniquement interne à  l’organe directeur de l’animation sportive, ou des propriétaires des locaux. »

La veille David Cameron a declaré qu’il était favorable au fait de choisir comme nouvel hymne anglais “Jerusalem “,pour toutes les comptétitions sportives impliquant seulement l’Angleterre (Rugby, Football etc…). Il pense que l’Angleterre devrait avoir un hymne distinct de God save the queen comme l’Ecosse et le Pays de Galles, British future a lancé une pétition en ce sens.

(les équipes des 4 nations britanniques sont distinctes pour le football et le rugby et aussi pour tous les sports des jeux du  Commonwhealth)

Depuis 2010 , Jerusalem est l’hymne anglais aux jeux du Commonwealth (auparavant : Land of Hope and Glory)

En fait, contrairement à ce qu’affiirme John Penrose God Save The Queen n’a pas plus de statut officiel que Hen Wlad Fy Nhadau.

« God Save the Queen » fut chanté officiellement la première fois à Londres en 1745.

Hen Wlad Fy Nhadau quant à lui a d’abord été composé à Maesteg en 1856 et en 1905, il est devenu le premier hymne national gallois quand il a été chanté par la foule avant un match de rugby entre le Pays de Galles et la Nouvelle-Zélande en tant que réponse au Haka des Néo-zélandais.

Réponse des Gallois à cette polémique
La nuit dernière, un porte-parole du gouvernement Gallois a dit: « Ce que l’Angleterre adopte pour son hymne est une affaire interne à l’Angleterre.
Quant au Hen Wlad qu’’il s’agisse d’un hymne officiel ou non, c’est franchement hors de propos. C’est notre hymne national et nous en sommes très fiers. Même dans 100 ans, il aura toujours la capacité de mettre les larmes aux yeux des hommes et des femmes du pays de Galles, où et quand il est chanté. « 

le député nationaliste du Plaid Cymru à l’Assemblée à Londres , Jonathan Edwards a déclaré: « la suggestion de David Cameron semble être une contribution positive au débat. Jérusalem est un grand morceau de musique et serait un hymne idéal pour nos voisins, mais bien sûr c’est à eux de décider.
En ce qui concerne les commentaires de John Penrose, il n’est certainement pas en phase avec les gens du pays de Galles. Il aurait seulement besoin de visiter le Pays de Galles et de demander à  tous gallois quel est  leur hymne national,  ils lui donneraient une réponse sans équivoque »

A propos de l'auteur

Fabien Lécuyer

- Actualité politique bretonne et française

L'indépendance de la Bretagne : dites Yes Breizh !

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce site et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 – Régie publicitaire 7seizh : 02 90 74 81 28 regie.publicitaire(at)7seizh.info Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2014 © 7seizh.info.