Louaneg, arabat plegañ ! On ne lâche rien à Louannec !

Emvod diwezhañ a-raok ar vanif, fenoz, e skol Diwan. Sac’het e chom an traoù, c’hoazh hag adarre… banne sklerijenn ebet e-barzh oabl Louaneg. Prest eo an tadoù, ar mammoù, ar vugale, ar skolaerien… evit devezh warc’hoazh : un devezh hag a vo a-bouez bras evit dazont ar skol, met ivez e-barzh Istor Diwan. Tud deus Louaneg ha deus a bep lec’h, diskennomp er straed ha dalc’homp mat ! Diskwelomp ur skeudenn greñv ha nerzhus d’hon enebourien, o terc’hel soñj e c’hallo kement tra graet pe lâret a-dreuz bezañ droukimplijet a-eneptimp. Greomp trouz evit ma vo doujet diwimp eta, met laoskomp hor feulster er gêr ! Ha bremañ, war-raok !

Dernier briefing avant la manif, ce soir, à l’école Diwan. La situation est toujours aussi bloquée… aucune éclaircie dans le ciel de Louaneg ! Les parents, enfants, enseignants… sont prêts : ils savent que la journée qui s’annonce sera décisive pour la survie de leur école, mais qu’elle marquera aussi l’Histoire de Diwan. Alors, que tous ceux qui se sentent concernés descendent avec nous dans la rue : n’attendez pas que d’autres défendent notre langue à votre place ! On ne lâche rien ! Sachons donner une image forte et dynamique à nos adversaires, tout en gardant à l’esprit que tout débordement, physique ou verbal, sera utilisé contre nous tous. Sachons nous faire entendre et respecter de manière responsable ! Ha bremañ, war-raok !

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.