Damien Perrotin, militant UDB, s’est éteint hier

7
Damien Perrotin, militant breton de l’UDB est décédé jeudi 27 mars. Dans un billet, Michel François lui rend hommage.
Vendredi 28 mars 2014

PERROTIN Damien 2

“Hier après-midi, notre camarade de l’UDB, Damien Perrotin s’est éteint, quelques jours après avoir été terrassé par une attaque cardiaque dans une rue de sa ville natale.

Trop tôt, beaucoup trop tôt, comme toujours.

Damien est né à Saint-Nazaire en 1972, dans une famille sensibilisée aux questions sociales et bretonnes.

La dimension politique et sociale de la vie l’intéresse lui aussi, d’abord dans ses aspects concrets : l’efficacité de l’action dans son cadre institutionnel et juridique. Après avoir fréquenté à Saint-Nazaire le collège Jean-de-Neyman et le lycée Aristide Briand, Il entreprend des études de droit et sciences politiques à l’Institut d’Etudes politiques d’Aix-en-Provence, dont il sera diplômé, ce qui lui ouvrira notamment, en qualité de rédacteur, les portes de la fonction publique territoriale, des fonctions qu’il exercera à Blois à partir de 1997.
C’est en 2005 qu’il décide de s’engager politiquement au sein de l’UDB, et en 2008 qu’il regagne la Bretagne et devient à la mairie de Nantes collaborateur des élus UDB (Pierre Even et Maïté Pellen) et Alternatifs.

Mais, resté Nazairien dans l’âme et résidant dans sa ville, Damien suit de près l’action de la section UDB locale et la vie municipale nazairienne.

Ayant porté dans plusieurs autres élections les couleurs de l’UDB; il était, pour les élections municipales de 2014, candidat de cette formation sur la liste de gauche autonome favorable à la réunification et à la langue bretonne conduite au premier tour par l’ancien syndicaliste docker, le charismatique Gilles Denigot.” 

7 Commentaires

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.