Les deux armes du gouvernement pour améliorer votre sort: « l’optimisme communicatif » et la « pédagogie »

8
7

La politique moderne s’articule autour de deux axes : « l’optimisme communicatif » et la « pédagogie ».

L’optimisme communicatif est sensé éviter ce que les communicants appelent « les mauvaises prophéties auto-réalisatrices ». En clair : une prophétie qui modifie des comportements de telle sorte qu’ils font advenir ce que la prophétie annonce. Vous suivez ? Un exemple : Le gouvernement redoute une aggravation du chômage, l’aggravation en question arrive inexorablement le mois suivant. Même si les indicateurs économiques étaient au vert ! A contrario, vous êtes à la peine dans les sondages ? Annoncez, imperturbable, une remontée prochaine. Et cet optimisme fini par influencer l’environnement médiatique qui vous amène au succès.

François Hollande a bâti sa victoire aux primaires socialistes et à la présidentielle sur ce principe.

Depuis son arrivée à l’Elysée, celui-ci a également mis en œuvre « l’optimisme communicatif » en faisant annoncer à longueur d’interview, « la prochaine inversion de la courbe du chômage », les « premiers résultats positifs consécutives aux bonnes mesures prises par l’exécutif », etc… En vain, bien sûr.

Vous, les ploucs, vous ne voyez pas votre sort s’améliorer ? C’est parce que vous ne regardez pas bien et que vous n’y croyez pas assez !

Deuxième axe de la politique moderne : « la pédagogie ». En clair : Les mesures prises par le gouvernement sont bonnes, mais si elles ne marchent pas, c’est qu’elle ne sont pas bien expliquées et que vous n’avez rien compris.

La politique moderne étant, avant tout, affaire de « communication », le gouvernement multiplie, depuis dimanche soir, les annonces sur ce thème : « Je pense que nous n’avons pas assez expliqué que l’action de redressement engagée depuis 2012 était essentielle pour notre pays » (Jean-Marc Ayrault). Najat Vallaud Belkacem, la porte-parole du gouvernement : « il nous faut plus de clarté, renouer le dialogue sur un certain nombre de points de notre politique. » Quand à François Rebsamen,le maire de Dijon, il explique benoîtement que  “il y a depuis plusieurs mois un défaut d’explication, de pédagogie à l’égard du peuple. »

Le message envoyé par le gouvernement à la suite de la déroute de ces municipales apparaît donc clairement : « nous n’avons pas assez bien expliqué a qu’elle point notre action est la bonne ».

Ceci fait d’ailleurs écho au credo développé depuis des années par une certaine hyperclasse : nous ne pouvons pas améliorer votre sort et vous apporter le niveau de vie que, pour notre part, nous avons mais nous allons vous expliquer comment vous en passer.

Les prochains mois de la présidence sont donc tout tracés : « pédagogie », sourires Colgate et « optimisme communicatif », aidé en cela des bataillons de professionnels de la « com’ » payés par les cons qui bossent.

Rupture complète avec la réalité, phénomène de cour, optimisme délirant, isolement parisien, focalisation sur le sociétal, tout est rassemblé pour une future catastrophe sociale et politique.

Car le gouvernement actuel, coincé entre la finance, auquel le politique a laissé des pans entiers de pouvoir, et Bruxelles, où se décident la plupart des décisions structurelles, n’a aucune marge de manœuvre. Celui appelé à lui succéder se concentrera donc, encore plus, sur les problèmes sociétaux, tandis que la présidence s’occupera de l’international. Et de la rue du Cirque sûrement ! De toute façon, c’est simple, quand un président commence à se focaliser sur les problèmes internes d’un pays lointain, ce n’est pas qu’il a décidé de « prendre de la hauteur » et de « peser sur le cours de l’Histoire », c’est qu’il n’a tout simplement plus les moyens de peser sur la politique intérieure. Laissant, par la même, son premier ministre gérer la crise.

Le problème est que le bulletin de vote d’un « communicant » ou d’un permanent socialiste pèse le même poids que celui d’un ouvrier de Tily Sabco en attente de licenciement…. Chaque élection est là pour rappeler ce principe élémentaire.

Et pourtant vous revoterez pour eux
Et pourtant vous revoterez pour eux

 

8 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.