Partager :

" /> Républik : Bienvenue à Exotica - 7seizh.info
Publié le: jeu, Mar 30th, 2017

Républik : Bienvenue à Exotica

Soutenez 7seizh par Paypal
Partager
Tags

REPUBLIK : BIENVENUE À EXOTICA

 

C’est dans le splendide cadre de Saint-Jean-du-Doigt que REPUBLIK a enregistré son deuxième album, EXOTICA. Avec ce lumineux vade-mecum pour un nouveau monde, le trio breton confirme qu’il est un groupe à suivre sérieusement.

 

En ce jour on ressent un peu d’apréhension en posant EXOTICA sur la platine. On est en droit de se demander s’il était bien raisonnable pour REPUBLIK de sortir un nouvel album environ un an seulement après ELEMENTS. La bande de Frank Darcel et son cortège d’invités de marque (Tina Weymouth, Jerry Harrison, James Chance, Yann Tiersen et bien d’autres) avaient tapé juste pour un galop d’essai. Alors en ce jour on se dit que l’ancien Marquis de Sade s’est peut-être trop précipité. On sait qu’il est un immense bosseur pluridisciplinaire (musique, littérature, engagement politique…), et notre Hercule breton balaye toutes nos craintes en nous offrant douze travaux, douze nouveaux titres inspirés qui permettront sans aucun doute au groupe d’élargir son public. Car EXOTICA est un album rock hétéroclite et pourtant d’une cohérence sans faille grâce au socle REPUBLIK : Frank Darcel (chant, guitare), Stéphane Kerihuel (guitare) et Robin Poligné (claviers, chœurs).

L’écoute ces derniers jours du premier single « En ce jour on ressent », dont le clip capilaire est réalisé par le fidèle Jo Pinto Maïa, nous avait fait piaffer d’impatience (en fait, Darcel y apparaît plus sous la figure de Samson que celle d’Hercule). Sombre et mélancolique, le paradoxe de cette ballade est qu’elle réussit à nous transporter vers une coupable allégresse. La voix chaleureuse et si élégante de Frank Darcel est en grande partie responsable de cette troublante alchimie. Comme dans tous les titres d’ailleurs, si l’on excepte « Fin d’après-midi à Exotica », duo instrumental clôturant EXOTICA où la trompette d’Eric Le Lann prend la place du chanteur et plane en douceur au-dessus du piano. REPUBLIK peut changer une équipe qui gagne puisque si l’on ne trouve plus trace ici des ex-Talking Heads ou autres Contorsions présents sur Elements, Dominic Sonic en guest explosif piétine le code de la route sur le rageur « I wanna be your car ». Quant à la guitare de Xavier Geronimi, elle prend de l’altitude et se dresse comme un ange de Wenders pour surplomber « Berlin », clin d’œil vairon à la période Bowie/Lou Reed. L’une des prouesses de l’objet, c’est son organisation ; les titres s’enchaînent comme un patchwork musical à l’harmonie implacable. Sur une rythmique à la Tom Waits (et oui !), on ne peut que partager la peine de celui qu’on accuse de n’avoir pas été à la hauteur des illusions dans le déchirant « Elle dit ». Les premières notes de synthé 80’s sur le titre éponyme « Exotica » nous font croire que David Sylvian époque Japan va prendre le micro, mais c’est le chant assuré de Darcel et de ses chœurs en voltige qui nous invitent à les rejoindre. Là encore, les arrangements sont majestueueux, autant que la pochette de l’album à l’esthétique Art Déco signée Jérôme Sevrette.

Emprunt d’un romantisme contagieux, le nouvel opus de REPUBLIK n’est pas pessimiste. Les textes de Frank Darcel interprétés en anglais ou en français ne sont pas désenchantés, ils dressent un constat : la géographie utopique a bougé ses lignes et l’exotisme ne se trouve plus forcément sous les palmiers du bout du monde. Il est en chacun de nous, à tous les coins de rue, peut-être sous les pavés, certainement dans les douze plages d’EXOTICA.

 

REPUBLIK : Exotica

LATDK / L’Autre Distribution

 

Republik sur scène :

7 avril : La Citrouille, Saint-Brieuc

22 avril : Showcase, It’s Only Rennes

27 avril : Lome Togo, Alliance Française

4 mai : Ubu, Rennes

6 mai : Le P’tit Minou, Brest

12 mai : L’Atelier, Tréguier

13 mai : Le Ceili, Quimper

17 mai : La coopérative de mai, Clermont-Ferrand

18 mai : Le Music Box, Toulouse

19 mai : Le 180 °, Bordeaux

20 mai, Auch

25 mai : Le Petit Bain, Paris

26 mai : Showcase Gibert Joseph, Paris

 

A propos de l'auteur

- Natif de Pontivy, Daniel Lambert s’installe en 2002 à Rennes après 25 ans passés à Paris. Réalisateur pour la radio et la télévision, auteur de contes pour enfants et dessinateur, il se passionne pour la musique et l’expression artistique dans son ensemble.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les expressions html suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Média participatif : contact(at)7seizh.info 0033 (0) 972 338 711 - regie.publicitaire(at)7seizh.info Mentions légales - Conditions générales d'utilisation

L’utilisateur s’interdit de manière non exhaustive :

- de diffuser des informations contraires à l’ordre public ou aux bonnes mœurs, - de détourner la finalité du service pour faire de la propagande ou du prosélytisme, de la prospection ou du racolage, - de publier des informations à caractère commercial, publicitaire ou constituant de la propagande en faveur du tabac, de l’alcool, ou de toute autre substance, produit ou service réglementé - de diffuser des contenus contrevenant aux droits de la personnalité de tiers ou présentant un caractère diffamatoire, injurieux, obscène, pornographique, offensant, violent ou incitant à la discrimination, à la violence politique, raciste, xénophobe, sexiste ou homophobe, - de publier des informations contrevenant à la législation sur la protection des données personnelles permettant l’identification des personnes physiques sans leur consentement, notamment leur nom de famille, adresse postale et/ou électronique, téléphone, photographie, enregistrement sonore ou audiovisuel, - d’accéder frauduleusement au site et notamment aux services interactifs, ainsi qu’il est indiqué dans les conditions générales d’utilisation du site.

7seizh.info ® Tous droits réservés-2012-2016 © 7seizh.info.