Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel : la saison est lancée !

0

Lundi 24 juillet 2017,

 

les Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel descendent enfin de leur pieu pour garnir les assiettes des gourmands ! Les mytiliculteurs ont préparé leurs bateaux amphibies pour récolter le savoureux coquillage baigné par les eaux vertueuses de la Baie depuis 11 mois. 

© Clotilde Audroing Philippe

C’est parti, la saison est lancée ! Le coquillage détenteur de l’AOP (Appellation d’Origine Protégée) est maintenant déroulé de ses pieux qui parsèment la Baie sur 248 km. Cette distinction officielle certifie la qualité et l’origine du produit à l’échelle européenne : c’est également la reconnaissance du savoir-faire des mytiliculteurs de la baie, engagés dans la protection de l’environnement et dans l’authenticité de leur produit.

 

À l’heure de la récolte 

Après onze mois passés en haut de leurs perchoirs, les Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel sont récoltées à l’aide de bateaux amphibies, qui s’adaptent au va-et-vient des plus grandes marées d’Europe. Une fois déroulés du bouchot, les coquillages sont dégrappés, criblés, lavés, puis triés manuellement avant d’être conditionnés pour la vente. Sur les étals, le produit est facilement repérable pour le consommateur grâce à son logo AOP rouge vif.

Après une belle saison 2016 avec 11 017 tonnes récoltées et commercialisées sous le signe officiel AOP, les mytiliculteurs du port du Vivier-sur-Mer sont fiers de leur produit et confiants pour la prochaine saison.

Un plaisir à cuisiner et … à déguster 

La Moule de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel bénéficie des richesses biologiques du terroir et est particulièrement riche en fer, calcium, zinc ou encore sélénium. On la reconnaît à sa chair colorée, onctueuse et légèrement sucrée sous sa coquille noire et bien bombée. Délicieuse, cuisinée à la marinière ou simplement cuite à couvert quelques minutes dans une cocotte sans eau pour préserver toutes ses saveurs et son authenticité, elle se prête également à toutes les fantaisies culinaires : on peut ainsi la déguster en makis, en velouté, sur des pizzas, à la plancha, en risotto …

Découvrez toutes les recettes orginales pour cuisiner les Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel ! 

La saison des Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel

Les dates d’ouverture et de clôture de récolte sont fixées chaque année entre juillet et février par l’INAO (Institut National de l’origine et de la qualité). Période durant laquelle la belle de la Baie correspond au strict cahier des charges imposé par sa certification AOP.

 

Un comité engagé 

Le Comité AOP « Moules de bouchot de la Baie du Mont-Saint-Michel » regroupe une cinquantaine d’entreprises bretonnes, soit 250 salariés, qui veillent sur 318 000 pieux. Avec une production moyenne de 10 000 tonnes par an soit 20 % des moules de bouchot produites en France et un chiffre d’affaires de l’ordre de 20 millions d’euros, le Comité constitue un acteur de taille dans l’économie locale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here