Lannion : le Front Social Tregor appele au rassemblement du 12 septembre contre les ordonnances Macron

1

Lannion,mercredi 6 septembre 2017,  le Front Social Tregor appele au rassemblement du 12 septembre “contre les ordonnances Macron”, organisé par la CGT, Solidaire et FSU. RDV à 11h30, devant la poste.

Communiqué de presse Front Social Tregor

 Le Front social est une coordination nationale composée de syndicats, associations, collectifs, médias alternatifs, militants, de femmes et d’hommes construisant la riposte politique libérale du président Macron et la convergence des luttes. Ce mouvement s’est impulsé à la veille du premier tour des dernières élections présidentielles. A Lannion, le Front social du Trégor s’est constitué en juin dernier.

Face à Macron qui nous promet le démantèlement de toute notre protection sociale, à commencer par les ordonnances qui organisent la destruction de notre droit du travail, le Front social du Trégor appelle à la manifestation du mardi 12 septembre prochain organisé par la CGT, Solidaire et FSU. RDV à 11h30, devant la poste à Lannion. Le Front social Trégor y invite ensuite les femmes et les hommes présentes à partager leur déjeuner sous forme d’une auberge espagnole.

1 COMMENTAIRE

  1. il me semble avoir compris que ce sont les retraités qui sont en premier toucher mais pas un mot sur votre article
    Vers l’euthanasie financière des retraités ?
    Et si le nouveau Président, qui prétend rassembler les Français, ne veut pas laisser sur le bord de la route la majorité des 17 millions de retraités qui en font partie, il va falloir sans nul doute et vite qu’il s’emploie non seulement à trouver les mots, mais à proposer des mesures concrètes pour leur rouvrir un chemin d’espoir. Notamment, en cessant de les considérer abusivement comme une catégorie taillable et corvéable à merci à raison de leur docilité supposée et du poids des ans, en rappelant fermement aussi les engagements de la Nation envers ses aînés et en leur accordant enfin dans les institutions et les caisses de retraite les représentations officielles que la République, au mépris de toutes ses valeurs, leur dénie indignement depuis plus d’un demi-siècle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here