NDDL : Pourquoi tant de cris ?

0

Notre-Dame-des-Landes, mercredi 25 octobre 2017, Le CéDpa, collectif d’élu.e.s opposé.e.s au projet de nouvel aéroport à Notre Dame des Landes, vous invite à prendre connaissance du communiqué de presse qu’il publie suite aux réactions des membres du Syndicat Mixte Aéroportuaire après leur nouvelle rencontre avec les médiateurs.

Pourquoi tant de cris ?

” A nouveau, les élus du Syndicat Mixte Aéroportuaire poussent des cris d’orfraie après leur rendez-vous avec la médiation.
A nouveau ils crient à la trahison, au scandale, à la farce.
A nouveau, ils font mine de s’étonner que l’alternative de l’optimisation de Nantes Atlantique soit étudiée, oubliant ainsi que cette étude était demandée par le CGEDD en 2016 et qu’elle est mentionnée dans la lettre de mission de la médiation.
Les voilà même s’étonnant qu’il n’y ait apparemment pas de proposition d’amélioration du projet de NDDL !

On croit rêver.

Ce projet qu’on nous a vendu comme un modèle de développement durable, HQE, préservateur des terres agricoles et de la biodiversité, ne coûtant rien au contribuable, ne serait-il donc pas parfait ?

Allons, cher.e.s collègues, si votre projet est aussi formidable et porteur d’avenir que vous l’imaginez, qu’avez-vous à craindre d’une mise à plat et d’une comparaison avec l’alternative qui n’a jamais été étudiée correctement ? Rassurez-vous, les lobbies du BTP et de l’immobilier sont à vos côtés ; rassurez-vous, la Direction Générale de l’Aviation Civile veille elle aussi à son beau projet d’aéroport ; rassurez-vous, il nous faut encore financer des études contradictoires ce qui serait inutile si les médiateurs étaient acquis à notre position…

Une question pour finir : élu.e.s de la Métropole, du Département, de la Région et du Grand-Ouest, n’auriez-vous comme seul horizon que ce dossier d’aéroport ? Il nous semble qu’il y a pourtant beaucoup à faire pour les transports du quotidien, pour les personnes âgées, pour la jeunesse, pour le climat, pour l’agriculture, pour une vie meilleure en un mot.
Et si vous passiez à autre chose ? Ne serait-il pas temps ?   

Patience et longueur de temps font plus que force et que rage…”

Les élu.e.s du CéDpa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here