Ports bretons: Mor Glaz s’adresse à Bruxelles

0

Samedi 29 septembre 2018, Ports bretons: Mor Glaz s’adresse à Bruxelles.

 

Association MOR GLAZ

85, rue Jean-Philippe RAMEAU

29800 LANDERNEAU

A

Madame Karima DELLI

Parlement européen

60, rue Wiertz / Wiertzstraat 60

B-1047 Bruxelles / Brussel

 

LANDERNEAU le 29 septembre 2018

Madame la Députée,

Nous nous sommes souvent rencontrés, et à plusieurs reprises sur les quais en Bretagne (Brest et Douarnenez)  sur des sujets maritimes sociaux et industriels. A ces occasions,  j’ai pu apprécier vos engagements pour des sujets, qui n’intéressent que peu ou « pas »  de femmes et d’hommes politiques.  J’apprécie avec les Adhérents de l’association MOR GLAZ votre curiosité à en savoir un peu plus sur la première activité mondiale, son fonctionnement, mais aussi ses dérives.

L’association MOR GLAZ, prend note de votre engagement afin de défendre certes, les ports Bretons mais plus largement les ports Français mis à la marge par les Technocrates de Bruxelles qui privilégient les ports du Nord de l’Europe. Comme vous Madame Karima DELLI,  l’association MOR GLAZ ne croit pas à une  solution provisoire préconisée par la Commissaire Européenne  Madame Violeta BULC.

Madame, sachez que nous sommes à vos côtés avec les acteurs portuaires, ces derniers devront laisser sur les quais leurs intérêts particuliers, afin que vous puissiez avoir tous les éléments en votre possession.

Nous devons avec vous être capable de démontrer qu’en abandonnant les ports, Bruxelles va mettre à mal sur le littoral plusieurs secteurs industriels et pas uniquement les activités maritimes, toutes les grandes Métropoles dans le monde, sont des ports !

L’association MOR GLAZ dans son communiqué du 22 août 2018  (ci-dessous) essaie de faire passer un message, nullement défaitiste, mais réel !

Madame la Députée Karima DELLI, nous sommes à votre disposition si vous le souhaitez, en l’attente, acceptez, nos respectueuses salutations.

 

Pour l’association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

WWW.MORGLAZ.ORG

 

 

 

 

Communiqué de presse du 22 août 2018

Quelques technocrates de Bruxelles, veulent-ils couler les ports de la Manche ?  Madame Elisabeth BORNE, doit pouvoir compter sur le soutien des défenseurs des activités maritimes pour mettre fin à cette ubuesque idée, et entrainer dans son sillage tout le gouvernement pour dire non à cette ineptie !
L’association MOR GLAZ constate avec étonnement, mais, sans grande  surprise, que la Commission  Européenne ou plus précisément ses « ces » hauts fonctionnaires proposeraient d’exclure les ports de la Manche du dispositif de financement du Réseau transeuropéen de transport ! Cette vision peut-être un peu désuète   sans aucun regard précis, est « serait » destructrice pour les  ports de Cherbourg, Roscoff et de Brest.

Le Président d’Armateurs de France étonné ? Pourtant Monsieur Jean-Marc ROUE n’est ni un naïf, ni un novice,  il sait que les intentions, promesses et autres déclarations ne sont que peu ou pas respectées, pis encore pas assumées ! L’association MOR GLAZ le soutient, et soutiendra tous les défenseurs des aides Européennes destinées aux ports de la Manche. Si ces derniers ne peuvent plus se développer, l’Hinterland de ces Régions et  les villes portuaires sont appelées à mourir lentement, mais assurément  ainsi que les entreprises qui y sont installées, et les emplois  associés.  Pourquoi venir s’installer ou créer dans des villes portuaires agonisantes !  En Bretagne et en Normandie,  la résultante de cette décision serait  catastrophique pour l’agriculture et autres secteurs en développement. Les péninsules Bretonne et Normande sans investissement portuaire, cela signifierait  la fuite des Armateurs, et des activités  un retour en arrière de plusieurs décennies.

L’association MOR GLAZ souhaite qu’une situation aussi gravissime, unisse les actes et les déterminations politiques, avant les ambitions électoralistes.  Cette intention néfaste et rétrograde, cette approche de la Commission Européenne doivent unir toutes les forces politiques, associatives, syndicales, patronales et autres. Les ambitions politiciennes et les égos doivent-être rangés momentanément. Les fonds Européens, ne doivent pas seulement être dédiés (sans dialogue et arbitrairement)  aux ports d’Anvers, Rotterdam et autres, les deux premiers sont déjà engorgés par un trafic si intense qu’il pourrait devenir dangereux, s’il ne l’est déjà pas. Ces ports pourraient peut-être par leurs  résultats économiques dégagés,  autofinancer certains de leurs investissements, alors que les ports Normands et Bretons eux, ont  besoin des fonds Européens d’investissements pour se maintenir, se développer, et y attirer des Armateurs et des industriels  fiables et sérieux.  Les aides Européennes sont indispensables pour  le  développement  des places portuaires Régionales.

Trop souvent, les hauts fonctionnaires Bruxellois imposent leurs idées, sans trop se soucier des conséquences sur les Régions, les habitants, les entreprises et plus largement sur les déstabilisations économiques et sociales provoquées !

 

Les prochaines Assises de l’Economie de la Mer se dérouleront à Brest les 27 et 28 novembre 2018. Une bonne occasion de mettre tout le monde face à ses responsabilités !

Madame la Ministre Elisabeth BORNE doit entrainer tout le gouvernement y compris Monsieur Jean-Yves LE DRIAN dans son sillage, afin de ne pas laisser se mettre en place de telles inepties qui mettraient les ports de la Manche dans des situations ubuesques, fragiles et insurmontables, face à la concurrence des ports du Benelux, concurrence qui n’est déjà pas toujours loyale.

Pour l’association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

WWW.MORGLAZ.ORG

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.