Route du Rhum : Passions malouines

Saint Malo, vendredi 26 octobre 2018, En ce vendredi, à neuf jours du départ de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, 122 bateaux sont arrivés à Saint-Malo. Et même si les conditions météorologiques se sont légèrement détériorées, le public est toujours présent en nombre sur le village s’étendant du bassin Duguay-Trouin à la gare maritime, accueilli par les 405 bénévoles supervisés par la SNBSM…

 

© OC Sport – Pen Duick

Car avec plus de mille membres, la Société Nautique de la Baie de Saint-Malo est l’un des plus dynamiques yacht-clubs de la Manche, organisateur des courses mythiques comme Cowes-Baie de Saint-Malo, la Route du Rhum, Québec-Saint Malo… Car la SNBSM a connu une longue histoire, heureusement un peu moins mouvementée que celle de la cité corsaire ! La Société Nautique de la Baie de Saint-Malo (SNBSM) fut créée en 1848 mais à l’époque sous le nom des Société des Régates de Saint-Servan et de Saint-Malo : le yacht-club fête donc cette année son 170ème anniversaire !

« Encore cette année, la SNBSM est aux avant-postes de l’organisation en supervisant 405 bénévoles qui gèrent autant les parkings pour les visiteurs que la surveillance du plan d’eau lors du départ, le soutien technique aux passages des écluses, la logistique sur le village de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, l’accueil sur le stand de la SNBSM. Nous n’étions qu’à peine 300 lors de la dernière édition ! Et 75% des bénévoles sont membres de la SNBSM. Sur cette Route du Rhum-Destination Guadeloupe, nous organisons aussi des challenges pour les handicapés et des démonstrations avec des Optimist et nos deux Diam 24, mais aussi des rencontres de chaloupes saintoises venues des Antilles. Et en parallèle, nous soutenons dix-sept solitaires dont quinze sont licenciés et membres du yacht-club… » précise Christian-Jacques Rouxel (Président de la Société Nautique de la Baie de Saint-Malo)…

Lire l’articleLire: https://www.routedurhum.com/fr/actualite/218

 

Une course internationale

Dès la première édition de la Route du Rhum, les étrangers se sont intéressés à cette transatlantique en solitaire de Saint-Malo à Pointe-à-Pitre. Et cette année sur les 123 prétendants, 19% sont venus de dix nations : Allemagne, Royaume-Uni, Belgique, Suisse, Italie, États-Unis, Afrique du Sud, Finlande, Suède, Japon. Trois d’entre eux expriment leur engouement pour cette course légendaire…

Voir la vidéo : https://www.routedurhum.com/fr/medias/videos

 

Paroles du jour – Paul Meilhat

« Cette année, il y a dix foilers au départ sur vingt IMOCA. C’est la dernière course où il y a la parité. Je sais bien qu’il faut des foils sur SMA… Le problème, c’est que lorsqu’on a fait des tests, on a utilisé une vieille technologie, existant avant le Vendée globe. Aujourd’hui, on sait ce qui marche, par exemple ce qu’a fait Vincent sur PRB qui s’est lui-même beaucoup inspiré d’Hugo Boss… » indique Paul Meilhat…

Lire l’article :  https://www.routedurhum.com/fr/actualite/215

 

Des chiffres et des lettres

En dix éditions, la Route du Rhum a compté 516 partants ! Et ces quatre dernières années, le cap des 50 solitaires dans les bassins de Saint-Malo n’a fait que croître pour atteindre cet automne 123 prétendants… Or a contrario des idées reçues, le nombre d’abandons n’est pas si conséquent pour une transatlantique de 3 542 milles qui doit « démancher » puis négocier un golfe de Gascogne souvent musclé…

Lire l’article :  https://www.routedurhum.com/fr/actualite/219

 

Histoires de Rhum

Donné au portant dans une bonne brise, le départ de la deuxième édition de la Route du Rhum est spectaculaire et les premiers jours de course passionnants à suivre. Équipés pour la première fois de balises Argos, les bateaux ne cachent rien de leur progression. Sous la bulle Thomson installée au pied de la tour Montparnasse, le public peut suivre heure par heure la bagarre tactique qui sévit. Gauloises IV et Kriter VIII mènent le bal en tricotant au Nord dans les dépressions. Un peu plus Sud, Marc Pajot cherche à rejoindre au plus vite l’alizé. Mais les conditions changeantes et assez musclées de la première semaine contraignent nombre de skippers à l’abandon (Tabarly, Terlain, James, Blyth,…) ou à une coûteuse escale aux Açores…

Lire l’article : Lire  https://www.routedurhum.com/fr/actualite/210

 

Brèves du jour

© YVAN ZEDDA

IDEC Sport, Sodebo Ultim’ et MACIF sont arrivés ce vendredi à Saint-Malo : ils ont rejoint leur emplacement à l’extérieur des bassins, côté gare maritime de la Bourse. Le Maxi Edmond de Rothschild sera à la cité corsaire mardi prochain : la Direction de Course lui a demandé de programmer sa venue le 30 octobre pour cause de hauteur d’eau à marée basse, les coefficients de marée étant de 96 ce jour, de 94-92 samedi…

Éric Bellion présentera en avant-première son film « Comme un seul homme » le 2 novembre à 20h30 au cinéma Le Vauban.
OC Sport-Pen Duick accueille ce vendredi à 18h30 les skippers de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Jacques Caraës (Directeur de Course) et toute son équipe ont rappelé les procédures et le déroulé des jours à venir pour les solitaires.

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.