Une planche inédite de la BD “Keranna, l’histoire de Sainte Anne d’Auray” pour le 11 novembre

0

Samedi 10 novembre 2018, En cette période de commémoration de l’Armistice de 1918, et alors que la sortie de la bande-dessinée “Keranna, l’Histoire de Sainte Anne d’Auray” est imminente, nous vous livrons en exclusivité une quatrième planche de l’ouvrage, traitant de cette période de l’histoire du pays et de Sainte Anne d’Auray.

Il est encore temps de pré-commander l’ouvrage et de bénéficier ainsi d’une dédicace et de quelques surprises. Pour profiter de l’offre et commander, rendez-vous sans tarder sur la page dédiée, en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Je clique ici pour obtenir mon exemplaire dédicacé

 

 

Ne skuihan ket é sellet dohté : na kaer é drem me fobl a pen dé saùet trema Doué ! Er ré e fal dehé gouiet petra zo é sol en inéanù breihik n’ou des ken meit monet d’er lideu katolik, léh ma ma deulinet goazed ha merhed hor parrézieu, gouleu er béden ar ou zal. Neuzé é komprénint, marsé….

El ma tereù er Judica, taùein e ra er hanolieu. Peuh divent er hoedeg um geija get peuh douéel en Overenn, ér beuré kun a ùenholo. A lein en néanù, a lein er gué er peuh e ziskenn ar en dud a vrezél. Hag én un taol ou stum a vrezélerion ou des kollet : nen des mui aman meit Kelted deit de gonz doh ou sent, kristenion deulinet dirag Drem azeulet ou Hrist.

 

“Je ne me fatigue pas de les regarder : que le visage de mon peuple est beau lorsqu’il est élevé vers Dieu ! Ceux qui veulent savoir ce qu’il y a au fond de l’âme bretonne n’ont qu’à venir aux cérémonies catholiques, là où sont agenouillés les hommes et les femmes de nos paroisses, la lumière de la prière sur leur front. Alors, ils comprendront, peut-être….

Comme le ]udica commence, les canons se taisent. La paix immense de la Forêt se mêle à la paix divine de la Messe, dans cette tiède matinée de Septembre. Du haut des cieux, du haut des arbres, la paix descend sur les gens de guerre. Et tout d’un coup, ils ont perdu leur apparence de guerriers : ils n’y a plus ici que des Celtes venus pour parler à leurs saints, des chrétiens agenouilles devant le Visage adoré du Christ”.

 www.argedour.bzh

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.