L’UNL appelle à bloquer les lycées le 5 février

0

Lundi 4 février 2019, l’Union Nationale Lycéenne appelle à bloquer les lycées et à manifester le 5 février.

” nous appelons tous les lycées s’étant mobilisés en fin 2018 à reprendre et à rejoindre la grève générale du 5 février, à bloquer les lycées et à manifester afin de faire front commun contre le Gouvernement Macron.

Après les événements de Mantes-la-Jolie qui causèrent l’arrestation de 145 de nos camarades,
après l’ouverture de la deuxième session de Parcoursup qui l’année dernière laissa 170 000 lycéennes et lycéens hors de l’université publique,
après que le Ministre de l’Education Nationale n’ait pas tenu sa promesse, déjà insuffisante, d’offrir 7 spécialités dans tout les lycées de France,
après les multiples conseils de discipline, garde à vue, blessures et après l’annonce des réformes de la voie professionnelle et du Service National Universel”

 

———————————————–

Par un communiqué, la CGT apporte son soutien au président de l’UNL, Louis Boyard, victime d’un tir de LBD alors qu’il participait pacifiquement à la manifestation du 2 février dernier.

 “Son engagement militant et son sens de la responsabilité sont reconnus et appréciés de tous. Nous dénonçons la carence de l’État en matière de protection des manifestants…
La CGT apporte tout son soutien au président de l’UNL, Louis Boyard, victime d’un tir de LBD alors qu’il participait pacifiquement à la manifestation du 2 février dernier.
Son engagement militant et son sens de la responsabilité sont reconnus et appréciés de tous.
Nous dénonçons la carence de l’État en matière de protection des manifestants.
L’usage injustifié, disproportionné et dangereux d’armes, lors des manifestations est à proscrire. La liberté de manifester est un droit fondamental.
La CGT compte bien poursuivre son action pour l’interdiction de l’utilisation des LBD par les forces de l’ordre, lors de toutes mobilisations.”

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.