janvier 24, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Chalet en bois : comment les adapter pour chaque saison ?

Un chalet en bois est un excellent moyen pour changer d’environnement au quotidien après une journée de travail. En réalité, de nombreuses personnes n’en profitent que pendant l’été. En effet, lorsque l’automne ou l’hiver arrive, le chalet en bois reste vide jusqu’au printemps. Cependant, les professionnels de chez Maestro Chalet affirment qu’il n’est pas nécessaire de renoncer aux avantages d’un chalet en bois en hiver. Grâce à une isolation de qualité, un chalet en bois est un lieu idéal pour se rendre régulièrement en pleine nature. Il est également l’endroit parfait pour célébrer un événement en famille ou entre amis.

Chalet en bois : l’isolation

Il est bien connu que le bois, en tant que matériau de construction, possède d’excellentes propriétés isolantes. Il protège aussi bien du bruit que des variations de températures extérieures. Cependant, si le logement est utilisé toute l’année, les propriétés naturelles du bois sont insuffisantes pour maintenir une bonne température intérieure. Un chalet en bois où l’on y vit à l’année, comme toute autre construction, nécessite une isolation supplémentaire.

 

 

Quel matériau d’isolation choisir pour un chalet en bois?

Il existe différentes manières d’isoler un chalet en bois. Toutefois, la mousse en polyester est l’un des matériaux d’isolation les plus populaires. Selon les experts de chez Maestro Chalet, la mousse en polyester n’est pas celle assurant la meilleure isolation (en raison du manque d’étanchéité du polyester). Cependant, son installation est simple et cela est un réel avantage. Pendant la pose, des panneaux sont directement fixés aux murs en bois.

Le polyuréthane est aussi une bonne alternative, qui se caractérise par une qualité extrêmement élevée et une grande élasticité. Ce matériau est résistant et durable qui, en raison de sa structure, possède le plus faible coefficient de conductivité thermique et adhère parfaitement sur tout type de surface. La laine de roche, dont la conductivité thermique est plus faible, est également souvent utilisée pour l’isolation d’un chalet en bois. Toutefois, il faut aussi utiliser du polyéthylène en complément (pour absorber l’humidité).

Ainsi, un chalet en bois, comme toute autre construction, peut être isolé avec différents matériaux. Il est important de souligner que lors de votre choix, vous devez prêter attention aux coefficients de transfert de chaleur U et de résistance thermique R. Le premier permet d’estimer l’isolation thermique ou la quantité de chaleur pouvant passer à travers le matériau choisi pour l’isolation. Par ailleurs, plus le coefficient U est faible, moins la chaleur entre. En termes de résistance thermique, plus elle est élevée, plus le matériau est isolant.

Lors du choix de l’isolant de votre chalet en bois, assurez-vous que celui-ci soit respirant, qu’il ne garde pas l’humidité et qu’il ne favorise pas le développement des parasites.

Ce que vous devez savoir avant de commencer les travaux d’isolation

Tout d’abord, avant de planifier les travaux d’isolation, vous devez savoir qu’un chalet en bois ne doit pas être isolé immédiatement après sa construction. Selon les experts de chez Maestro Chalet, un chalet en bois a tendance à se tasser et à glisser légèrement au cours des premières années suivant la construction. Il n’est donc pas nécessaire de se précipiter sur les travaux d’isolation. Durant la première année, les murs d’un chalet en bois vont se tasser lentement sous leur propre poids. Ils perdent 2 à 3 % de leur hauteur. Par exemple, si un mur fait 4,5 m de haut, sa hauteur diminue d’environ 10 cm. Si les travaux d’isolation ont débuté trop tôt, le polystyrène, la mousse ou tout autre matériau sera probablement endommagé. Par conséquent, l’isolation devra être refaite par la suite. Si pour une quelconque raison que ce soit vous ne pouvez pas attendre, consultez les professionnels de chez Maestro Chalet avant de commencer vos travaux.

READ  Nouvelles luttes en France contre le Govt Health Pass | La France

Il est conseillé de réaliser les travaux d’isolation par l’extérieur. L’isolation des murs d’un chalet en bois par l’intérieur n’est pas très pratique. En effet, cela nécessite des travaux de démolition, risquant de favoriser l’apparition de rongeurs et de moisissures si les travaux ne sont pas réalisés correctement.

L’isolation des portes et fenêtres

L’isolation d’un chalet en bois dépend de la bonne isolation des portes et des fenêtres. Néanmoins, afin de pouvoir y vivre toute l’année, il est nécessaire d’investir dans un système de chauffage.

Tout d’abord, lors de l’achat d’un chalet en bois, les experts recommandent de ne pas chercher à faire des économies sur les portes et les fenêtres. Si vous décidez de rénover un vieux chalet tout en conservant son authenticité et son style, vous pouvez améliorer la qualité de l’isolation en installant du double ou triple vitrage. Le mastic autour des fenêtres offre une isolation parfaite. Colmatez les entrées d’air visibles à l’œil nu.

Un chalet en bois bien isolé a des portes ayant des propriétés isolantes élevées. Il ne s’agit pas uniquement des portes permettant de sortir du logement, mais aussi de celles étant à l’intérieur et permettant de relier chacune des pièces. Pour isoler ces dernières, il faut également colmater toutes les petites fissures. Si l’air froid entre dans la pièce par le pas de porte, vous pouvez fixer un boudin, du caoutchouc ou une brosse en nylon.

 

Pourquoi est-il nécessaire d’isoler complètement un chalet et non seulement les murs ?

Pour qu’un chalet en bois soit bien isolé, il faut envisager les choses de manière plus large. Un chalet en bois qui vous garde au chaud en hiver et au frais en été est entièrement isolé. Cela n’a aucun sens d’isoler uniquement les murs, les portes et les fenêtres si le froid (ou la chaleur) peut entrer par le toit ou le sol.

 

L’isolation du toit

Le toit qui protège le chalet en bois des aléas climatiques, tels que la pluie, le vent ou le soleil, joue un rôle important quant à l’isolation thermique. En effet, un toit mal isolé totalise une perte thermique d’environ 30 % (voire plus). Sa bonne isolation est donc primordiale

READ  Dictoc obtient l'application Fire TV au Royaume-Uni, en France et en Allemagne

 

 

La laine minérale est l’un des matériaux les plus utilisés pour une isolation de qualité. Elle conserve non seulement la chaleur du chalet en bois, mais réduit également la consommation d’énergie. Isoler un chalet en bois avec de la laine minérale est une solution écologique, car ce matériau répond à toutes les normes environnementales. Il n’est pas nocif. De surcroît, la laine de verre et la laine de roche appartiennent au même groupe de matériaux. La principale différence entre les deux est le processus de fabrication.

Le polyuréthane est également un matériau très utilisé pour l’isolation du toit. Il est considéré comme étant le plus efficace. Toutefois, le même résultat peut être obtenu avec un panneau de mousse deux fois plus fin (en comparaison à la laine de roche). Cependant, le polyuréthane est plus cher. Son prix dépend directement de sa densité.

 

L’isolation du sol

Pour avoir un maximum de chaleur et de confort dans un chalet en bois, il ne faut pas oublier l’isolation du sol. Un sol froid est un problème, rarement résolu par les moquettes. Par conséquent, afin d’avoir un confort exceptionnel, une température agréable et pour vous protéger des problèmes pouvant être causés par l’humidité (moisissures, champignons, bactéries), isolez le sol de votre chalet en bois durant sa construction.

Le sol d’un chalet en bois est généralement isolé avec de la laine de roche ou du polystyrène expansé, qui a un excellent rapport qualité-prix. Si vous décidez d’isoler le sol de votre chalet en bois avec de la mousse de polyuréthane, celle-ci doit être calée par les murs et 10-15 cm d’épaisseur. Cela permet d’éviter les ponts thermiques qui se produisent souvent lors de l’isolation du sol.

Vous vous demandez peut-être si le polyuréthane est le matériau le plus approprié pour l’isolation du sol de votre chalet en bois. Sachez que ce matériau n’est pas uniquement performant au niveau thermique, acoustique et étanchéité. Il est également homogène, de sorte que le sol ne nécessite pas d’étanchéité supplémentaire. Ce matériau est également adhérent à la couche isolante et sa densité assure une résistance à la charge.

La laine de roche peut également être choisie pour l’isolation du sol. Elle possède des propriétés isolantes élevées et est hygroscopique. Par conséquent, elle peut facilement absorber une très petite quantité d’humidité de l’air (si l’humidité relative est de 90 %, la laine de roche n’absorbe que 0,004 %). Lorsque vous choisissez la laine de roche pour l’isolation du sol de votre chalet en bois, son installation doit être effectuée sur une surface assez lisse et sèche. En ce qui concerne les petites bosses, les panneaux de laine de roche s’adaptent parfaitement et les remplissent facilement.

READ  Le gouvernement a vacciné les Français réticents alors que le Pass Santé fermait les portes

 

Le système de chauffage

Si vous souhaitez occuper votre chalet en bois toute l’année, il doit être équipé d’un système de chauffage. Selon les experts de chez Maestro Chalet, il n’existe pas une seule et unique façon de chauffer un chalet en bois. Le choix du type de chauffage dépend de plusieurs facteurs, tels que le type de construction et d’isolation.

Avant de prendre une décision, vous devez déterminer si vous prévoyez d’occuper votre chalet en bois uniquement durant  l’été ou si vous souhaitez y vivre toute l’année. En effet, si vous pensez vous y rendre uniquement durant l’été, un système de chauffage simple et peu onéreux sera amplement suffisant. Un chauffage électrique d’une puissance de 70-80 W/m² si l’hiver n’est pas très froid et que le logement est correctement isolé est parfait.

Une cheminée peut être une solution efficace pour vous chauffer et conserver une température intérieure agréable lors de vos visites ponctuelles en hiver. Si vous installez un système de chauffage supplémentaire dans toutes les pièces, vous réchaufferez le logement rapidement et à moindre coût. Le principal inconvénient de cette solution est que lorsque le feu est éteint, les pièces se refroidissent assez rapidement. Si vous souhaitez l’occuper régulièrement en hiver, une bonne isolation du chalet en bois est nécessaire.

Si vous souhaitez investir dans un système de chauffage électrique, les experts de chez Maestro Chalet conseillent d’opter pour un thermostat, qui permet d’ajuster efficacement la température du chalet en bois. En fonction de la température enregistrée par les capteurs, le chauffage chauffe ou s’arrête automatiquement. Cela rendra non seulement le système de chauffage plus efficace, mais permettra également de faire des économies d’énergie.

 

L’isolation des canalisations

Si vous vous intéressez à l’isolation d’un chalet en bois, vous comprenez alors l’importance de l’isolation des canalisations. En effet, le froid de l’hiver affecte non seulement les murs du logement, mais aussi les canalisations, qui ne peuvent pas résister aux basses températures. Si un chalet en bois est occupé toute l’année, une bonne isolation des canalisations devient encore plus importante. Ainsi, vous pourrez utiliser l’eau en hiver lorsque la température descend en dessous de zéro degré.

Il est important de préciser que même la meilleure couche d’isolation thermique ne garantit pas nécessairement que les canalisations seront entièrement protégées pendant l’hiver. Par conséquent, en plus d’augmenter leur isolation thermique, une autre solution peut être appliquée. Le cordon chauffant pour éviter le gel du système d’alimentation en eau permet  d’avoir de l’eau toute l’année au sein de votre chalet en bois. Celui-ci a une consommation d’énergie extrêmement faible et garantit d’excellents résultats. Par ailleurs, son utilisation est très simple. Il ne nécessite pas de connaissances particulières et la température dans les tuyaux se régule elle-même.