février 3, 2023

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Israël / TPO : expulsion illégale de Salah Hammouri vers la France…

Déclaration conjointe – Observatoire


Paris-Genève, 23 décembre 2022 – Les autorités israéliennes ont arbitrairement expulsé Salah Al-Hamouri de sa ville natale, Jérusalem, vers la France, en violation flagrante du droit international. L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme (FIDH-OMCT) est consternée par cette décision et exhorte les autorités israéliennes à garantir la liberté de mouvement et de choix de son lieu de résidence à M. Hammouri, et à lui permettre d’accéder sans entrave à sa ville natale .

Le matin du 18 décembre 2022, un avocat et chercheur français d’origine palestinienne à l’ONG Addameer Salah Al-HamouriJ’ai atterri en France. Quelques heures plus tôt, il avait été embarqué de force dans un avion après que les autorités israéliennes aient décidé de l’expulser vers la France, après avoir arbitrairement révoqué sa résidence permanente à Jérusalem, au motif d’un « manquement à l’allégeance » à Israël. Cette déportation intervient plus de neuf mois après Détention administratived’abord au centre de détention de Moscobiyeh à Jérusalem, puis à la prison à sécurité maximale d’Hadrim, en Israël, où il était arbitrairement emprisonné À partir du 26 juillet 2022, j’ai été soumis à l’isolement cellulaire et Traitement inhumain.

Ce transfert forcé constitue une violation flagrante du droit international, car le transfert forcé de résidents des territoires occupés est interdit en vertu de l’article 49 de la quatrième Convention de Genève, comme Il se souvientpar des experts des droits de l’homme des Nations Unies le 2 décembre 2022 et considéré comme un crime de guerre en vertu de l’article 8 du Statut de Rome. Cette expulsion représente une nette escalade dans le ciblage systématique par Israël des défenseurs des droits humains palestiniens et crée un dangereux précédent pour tous les habitants de Jérusalem, car elle entrave gravement leur capacité à mener à bien leurs activités légitimes.

READ  Le président algérien ne participera pas à la conférence libyenne en France

L’Observatoire déclare que Salah Al-Hamouri était arbitraire Arrêtéle 7 mars 2022, sans inculpation ni procès, sur la base d’un dossier déclaré secret que son avocat n’a pas été autorisé à consulter, rendant sa détention illégale au regard du droit international.

L’Observatoire note en outre que les autorités israéliennes ont depuis longtemps l’intention de refuser à M. Hamouri sa résidence permanente à Jérusalem. Le 29 juin 2021, le ministre israélien de l’Intérieur a annoncé Adoption des recommandations déposé par les services de renseignement israéliens pour révoquer sa résidence permanente pour « trahison de loyauté », et le 18 octobre 2021, la révocation est devenue officielle. L’avocat de M. Hammouri a fait appel de cette décision. La Cour suprême israélienne devait ordonner le retrait de sa carte d’identité en février 2023. Au moment de la publication de ce communiqué, on ne savait pas si cette audience aurait lieu.

Depuis plusieurs années, Salah Al-Hamouri fait l’objet d’une répression continue et de nombreuses arrestations arbitraires par les forces d’occupation israéliennes en raison de ses activités pacifiques en faveur des droits humains. Au total, Salah al-Hamouri a dépensé neuf ans Dans les prisons israéliennes, divisées en six périodes de détention. En outre, les autorités israéliennes ont interdit à l’épouse de Salah al-Hamouri, Elsa Lefort, qui est française, et à leurs enfants d’entrer en Israël et dans les territoires palestiniens occupés depuis 2016. Ce harcèlement continu a incité les experts des droits de l’homme des Nations Unies à exprimer leur inquiétude au sujet de M. Le cas d’Hamouri à plusieurs reprises au fil des ans.

READ  Sean Marks explore la base française en Australie et en Nouvelle-Zélande

L’Observatoire condamne dans les termes les plus forts l’expulsion forcée de Salah Al-Hamouri vers la France, ainsi que la violation par Israël du droit international humanitaire et du droit international des droits de l’homme, et exhorte les autorités à respecter leurs obligations internationales et à garantir le liberté de mouvement et liberté de mouvement. Le choix de son lieu de résidence et le droit de retourner librement à Jérusalem.

L’Observatoire déplore également l’incapacité des autorités françaises à protéger le citoyen français Salah Al-Hamouri d’une expulsion forcée, ainsi que leur incapacité à prévenir les nombreuses violations des droits de l’Homme commises par les autorités israéliennes au fil des années. L’Observatoire a appelé les autorités françaises à exhorter les autorités israéliennes à assurer le libre retour de Salah Al-Hamouri à Jérusalem.

****

le Ligue des droits de l’homme (Ligue des droits de l’homme – ld) C’est une association publique et indépendante, reconnue d’utilité publique, de promotion et de défense des droits fondamentaux. Je me bats pour les libertés, la justice, les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels, défendant les libertés contre les intrusions sécuritaires dans la vie privée, et contre le racisme, l’antisémitisme et diverses formes de discrimination depuis plus de 120 ans.

Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’homme (L’Observatoire) a été créé en 1997 par la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) et l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT). L’objectif de ce programme est d’intervenir pour prévenir ou traiter les cas de répression contre les défenseurs des droits humains. La FIDH et l’OMCT sont membres de ProtectDefenders.eu, le mécanisme européen des défenseurs des droits de l’Homme mis en place par la société civile internationale.

READ  Le basket-ball espagnol mène la France à remporter la quatrième médaille d'or du Championnat d'Europe de basket-ball en six tentatives précédentes