novembre 27, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

La communauté francophone fera la promotion des TNO lors d’événements en France et au Maroc

Des représentants de la communauté francophone de Yellowknife se rendent en France et au Maroc en novembre pour encourager l’immigration vers le Nord-Ouest.

« L’idée est que les provinces et territoires canadiens se rendent dans les régions francophones et essaient d’attirer des travailleurs bilingues qualifiés pour venir s’installer dans cette région », a expliqué François Avant, directeur général du Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest (CDÉTNO).

Près de 4 000 candidats à l’emploi sont attendus aux Forums canadiens des destinations de mobilité, qui seront accueillis par l’ambassade du Canada en France à Paris et à Rabat, au Maroc, à la fin novembre.

les publicités.

Lors du forum, le CDÉTNO fera la promotion des emplois ténois au nom des employeurs. Jusqu’à présent, ils proposent des postes vacants pour les entreprises hôtelières et touristiques, ainsi que pour les emplois de gestion et de construction à partager avec les participants.

Le CDÉTNO a encouragé les autres employeurs ténois qui souhaitent partager leurs offres d’emploi – gratuitement – sur le forum à les joindre à [email protected]

« Nous savons qu’il y a une pénurie de main-d’œuvre et que tout le monde s’effondre », a déclaré Afani.

« Plus nous avons d’offres d’emploi, plus nous recevons d’intérêt de la part des candidats et plus nous sommes susceptibles d’attirer des personnes dans autant de domaines que possible. »

les publicités.

penser à Crise persistante du personnel soignant Aux Territoires du Nord-Ouest, Afani a déclaré : « Nous allons certainement commencer à chercher comment intéresser les gens de l’industrie de la santé.

« Nous savons qu’il y a beaucoup de routines et de défis à relever avec ce processus [of working in health care in another country] Mais cela ne nous décourage pas ou du moins ne nous empêche pas d’essayer d’amener les gens à emprunter cette voie et éventuellement d’aller de l’avant avec ce processus. »

READ  Les supporters de Liverpool demandent au ministre français de l'enquête de démissionner

En moyenne, quatre à cinq personnes se rendent aux Territoires du Nord-Ouest pour le travail après avoir assisté au forum chaque année, a déclaré Afani.

« Par exemple, nous avons un pompier qui travaille à Yellowknife et nous avons été persuadés de déménager à Yellowknife via Destination Canada. Nous avons des ingénieurs, nous avons des gens des communications et du marketing. »

Ce sera la 16e fois que le CDÉTNO participe au forum annuel, mais la première fois que la Fédération franco-ténoise – Le Réseau en immigration francophone des Territoires du Nord-Ouest (FFT – RIFTNO) reçoit du financement pour y participer.

les publicités.

Abby Schelew, coordonnatrice du RIFTNO, fera la promotion des services francophones disponibles aux TNO et expliquera aux participants ce que c’est que de vivre sur le territoire.

Elle croit que le fait de partager son expérience personnelle de la transition vers les Territoires du Nord-Ouest aidera à encourager les autres à faire de même.

« Je suis venue ici pour vivre ma vie en français et pour faire partie de la communauté française et c’est définitivement une satisfaction pour moi », a-t-elle déclaré.

« Je suis vraiment enthousiasmé par les Territoires du Nord-Ouest et je suis ravi de dire aux gens quel genre d’aventures ils peuvent vivre ici. C’est un endroit tellement curieux, je pense que je peux très bien communiquer et avec beaucoup d’enthousiasme.

Chiloe a également encouragé les organisations locales disposant d’informations sur l’installation des immigrants francophones à la contacter à [email protected], car elle regroupe les ressources dans un kiosque virtuel auquel les candidats peuvent accéder en ligne.

READ  Les chiffres montrent que la France est parmi les lieux de travail les plus dangereux de l'Union européenne

« Le Québec est très attractif mais on espère que cela amènera de nouvelles personnes [to the Northwest Territories]Dit-elle.