Connect with us

entertainment

Mass in Waterford se souvient de Brendan Boyer du Show Band

Published

on

Un service commémoratif a eu lieu à Co Waterford pour Brendan Bowyer, l’homme numéro un du Royal Showband.

L’homme de 81 ans est décédé à Las Vegas en mai 2020, mais sa famille n’a pas pu ramener sa dépouille à la maison en raison de la pandémie de Covid-19.

Ses cendres ont été enterrées à East Dunmore après le service.

L’homme qui était considéré comme le roi des années 1960 a été rappelé lors d’une fête dans sa ville natale de Waterford à laquelle assistaient sa famille, ses amis et ses fans, pleine de nostalgie et de souvenirs.

Le chef des fêtards, le père Brian Darcy, a demandé aux fidèles, dont beaucoup, selon lui, ont parcouru de longues distances pour assister au service, de ne pas écouter ce qu’il disait mais de « rêver » l’époque à laquelle Brendan Boyer est le plus associé.

« Just dream. Des salles de danse moites, des jupes à roulettes, des chaussures Hucklebuck et des danses. Admirez Brendan en chantant de vieux poèmes. Laissez vos souvenirs dériver dans ceux-ci. »

« Le bar en métal et le gars qui t’a invité pour la dernière danse, espérant qu’il aurait une voiture. Nous pensons à tout cela et quand tu penses à eux, reste avec eux et Dieu merci, tu as eu la chance de vivre à travers la meilleure époque que nous ayons jamais eue.

« Pourquoi? À cause de Brendan Bowyer et du Royal Showband. Nous leur devons tous. »

Le père Darcy, aumônier du groupe et ami de Brendan Boyer, a déclaré que le Royal Showband avait joué un rôle clé dans la modernisation et la révolution de l’Irlande à l’époque.

READ  Ed Sheeran a annoncé trois dates irlandaises pour une grande tournée des stades

« Ils ont transformé l’Irlande d’un endroit sombre sans électricité en un pays industriel avec une vision pour l’avenir », a-t-il déclaré.

« Ils faisaient partie de la révolution Lemass. Ils ont tout révolutionné. Ils nous ont donné la liberté, le bonheur, la joie, une vision différente de la vie et la confiance en nous que nous aussi pouvons faire partie de ce succès. »

Il a déclaré que le groupe était le premier groupe de spectacle à enregistrer son matériel et l’avait fait sur Abbey Road avant les Beatles car il n’y avait pas d’installations d’enregistrement en Irlande. Il a dit que Brendan Boyer avait fait ses débuts irlandais avec la chanson Kiss me Quick.

Le père Darcy a parlé avec affection de l’influence que The Royal Showband avait sur lui dans sa jeunesse lorsque son père l’a laissé aller les voir jouer.

Le père Darcy a dit : « Il m’a laissé tourner la danse ce soir-là, et ce que j’ai vu là-bas a changé ma vie.

« Il y avait The Royal Showband en costume Red Devils, je ne l’avais jamais vu auparavant. J’ai vu du noir et du gris sur des hommes mais jamais du rouge auparavant. Et la musique, le son, le rythme et l’enthousiasme. »

« Comme John Lennon l’a dit plus tard, c’était comme un concours de talents en regardant The Royal Showband, il y avait tellement de gens différents qui chantaient, jouaient différents types d’instruments, différents types d’instruments. C’était phénoménal. »

« Elvis Presley est revenu à la vie cette nuit-là. Soudain, la liberté de la musique cette nuit-là m’a choqué et Dieu merci, cela ne m’a jamais quitté. »

READ  Penny Lancaster admet qu'elle est "reconnaissante" qu'il n'y ait eu aucun accident lors des funérailles de la reine Elizabeth

Brendan Boyer vit en Amérique depuis des décennies et a eu une carrière de 60 ans qui a inclus des résidences à Las Vegas et des performances dans des lieux tels que Carnegie Hall et Royal Albert Hall.

Elvis Presley a assisté à l’un de ses spectacles à Las Vegas et a ensuite enregistré l’une de ses chansons.

Lors d’une représentation à Liverpool en 1962, un jeune groupe appelé The Beatles a soutenu The Royal Showband et aurait été payé 20 £ pour leurs services.

Le groupe a eu six singles à succès, avec la version de Brendan Bower de Chubby Checker de The Hucklebuck devenant platine.

Sa famille a pris part au service d’aujourd’hui et a quitté la cathédrale Holy Trinity de Waterford sous les applaudissements d’amis et de fans qui ont assisté à la messe.

Après la cérémonie, les cendres de Brendan ont été enterrées avec ses parents à Dunmore East.

Il laisse dans le deuil sa femme, Stella, ses enfants, Brendan Jr., Isling et Claudagh, ainsi que ses petits-enfants et ses sœurs.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

entertainment

Dans les coulisses des somptueuses célébrations d’anniversaire de Christian Horner : la star de Formule 1 fête ses 50 ans avec Geri, l’épouse de la Spice Girl, et un gâteau d’anniversaire à trois étages

Published

on

Dans les coulisses des somptueuses célébrations d’anniversaire de Christian Horner : la star de Formule 1 fête ses 50 ans avec Geri, l’épouse de la Spice Girl, et un gâteau d’anniversaire à trois étages

Par Eleanor Day et Kirsten Murray pour Mailonline

21h16 le 30 novembre 2023, mis à jour 21h23 le 30 novembre 2023

Christian Horner a fêté ses 50 ans avec de nombreuses célébrations d’anniversaire somptueuses en présence de stars triées sur le volet pour une soirée vraiment magique.

Le directeur de l’équipe de Formule 1 et son épouse Geri, 51 ans, ont organisé une somptueuse soirée au restaurant Mount St à Mayfair mercredi soir.

Des célébrités telles que Penny Lancaster et son mari Rod Stewart, Ronnie Wood et sa compatriote Gerry Spice Girl Emma Bunton ont assisté au grand jour.

Jerry, 51 ans, tenait à porter la couleur blanche distinctive, dans une élégante robe de longueur moyenne ornée de décorations argentées sur la partie supérieure.

Christian a également reçu un énorme gâteau d’anniversaire à trois étages, sur lequel est écrit « Champion du Monde ».

Christian Horner a célébré son 50e anniversaire avec de nombreuses célébrations d’anniversaire somptueuses en présence de nombreuses stars lors d’une soirée très magique.
Elle a sous-titré le message : « Célébration d’anniversaire surprise pour @christianhorner et Supergroup ! @officialgarybarlow, vous êtes incroyable ! »
Geri s’est assurée de porter sa déclaration en blanc – même si elle comportait quelques ornements argentés autour du décolleté.
Geri avait l’air chic sans effort alors qu’elle portait un magnifique manteau crème sur sa tenue entièrement blanche.
Cela ressemblait à une bonne soirée lorsque Ginger Spice s’est rendue sur Instagram pour partager des clichés de la soirée alors que les musiciens se réunissaient pour offrir à Christian un cadeau spécial alors qu’ils étaient rejoints par Gary Barlow pour former le supergroupe ultime.
Penny Lancaster, 53 ans, a fait une très longue apparition aux côtés de son élégant mari Rod Stewart, 78 ans, alors que le couple rejoignait Christian et Geri Horner pour célébrer l’anniversaire de la star de Formule 1 au restaurant Mount St à Mayfair mercredi soir.
Geri avait l’air adorée alors qu’elle célébrait le 50e anniversaire de son mari Christian Horner

Ce Noël historique a eu lieu alors que la saison de Formule 1 se terminait ce week-end.

Geri avait l’air chic sans effort alors qu’elle portait un magnifique manteau crème sur une tenue entièrement blanche, respectant strictement sa palette de couleurs classique.

Pendant ce temps, son mari a fait preuve de style dans un costume élégant tout en affichant son décolleté avec un décolleté ouvert.

Cela ressemblait à une soirée fantastique lorsque Ginger Spice s’est rendue sur Instagram pour partager des clichés de la soirée alors que les musiciens se sont tous réunis pour offrir à Christian un cadeau spécial alors qu’ils étaient rejoints par Gary Barlow pour former le supergroupe ultime.

READ  Penny Lancaster admet qu'elle est "reconnaissante" qu'il n'y ait eu aucun accident lors des funérailles de la reine Elizabeth

Elle a sous-titré le message : « Célébration d’anniversaire surprise pour @christianhorner et Supergroup ! @officialgarybarlow, tu es incroyable ! »

Penny Lancaster avait l’air sensationnelle alors qu’elle affichait ses jambes fines dans une robe sexy comportant une fente haute sur la jambe.

Le mannequin de 53 ans a choisi une robe à paillettes gris foncé pour la fête de Noël, qu’elle a associée à des talons dorés brillants.

En sortant du restaurant, la star portait un manteau de fourrure couleur moutarde tout en tenant la main de son mari.

La star de Rolling Stone, Ronnie Wood, sa femme Sally, ainsi que sa compatriote Spice Girl Emma Bunton et son mari Jade Jones étaient également présents.

Ronnie et Rod sont de vieux amis, ayant joué ensemble dans le groupe de rock Faces, formé en 1969.

Bernie Ecclestone, « F1 Supremo », s’est également joint aux célébrations en souriant aux côtés de son épouse Fabiana Flossi.

Les célébrations somptueuses ont même fait de Gary Barlow de Take That l’interprète vedette
Penny Lancaster avait l’air sensationnelle alors qu’elle affichait ses jambes fines dans une robe sexy avec une fente haute sur la jambe.
Le mannequin de 53 ans a choisi une robe à paillettes gris foncé pour la fête de Noël, qu’elle a associée à des talons dorés brillants.
Rudd portait un gilet à imprimé léopard et l’associait à un pantalon à rayures noires et blanches
Il a laissé sa chemise blanche ouverte au niveau du col et a complété le look avec une écharpe rouge et blanche et un long manteau noir.
Penny avait l’air de bonne humeur alors qu’elle souriait à l’arrière de la voiture alors que les deux hommes rentraient chez eux.

Ailleurs, Ronnie, 76 ans, ne pouvait pas s’empêcher de toucher sa femme, embrassant sa femme de 45 ans sur la joue à l’arrière de la voiture.

Le couple avait l’air plus aimé que jamais alors qu’ils présentaient un spectacle glamour pour la soirée.

Attirant l’attention, le musicien portait une veste en cuir noire qui s’illuminait de bleu électronique alors qu’il ajoutait un élément funky à sa tenue.

Pendant ce temps, Sally a tout mis en œuvre dans une robe à paillettes argentées alors qu’elle s’habillait pour la fête.

Bernie avait fière allure alors que l’homme de 93 ans faisait une silhouette pimpante tout en portant de petites lunettes rondes.

READ  Kanye West affirme avoir perdu 2 milliards de dollars en un jour après la fin de l'accord Yeezy avec Adidas | Actualités Ents & Arts

L’ancien PDG du groupe Formule 1 était élégant dans un costume bleu marine aux côtés de son épouse, Fabiana, 46 ans.

Le couple a choisi des tenues assorties, Fabiana portant également du bleu marine tandis qu’elle montrait son décolleté dans une robe en soie foncée.

Ailleurs, Ronnie Wood, 76 ans, n’a pas pu garder ses mains loin de sa femme Sally Humphreys, alors qu’il bombardait l’homme de 45 ans d’un baiser effronté sur la joue à l’arrière de la voiture.
Faisant tourner les têtes, le musicien portait une veste en cuir noire qui semblait s’éclairer de bleu électronique alors qu’il ajoutait un élément funky à sa tenue.
Sally a tout mis en œuvre dans une robe à paillettes argentées alors qu’elle s’habillait pour la fête.
Ronnie a salué les fans alors que le couple montait dans un taxi à la fin de la nuit.
Bernie avait fière allure alors que l’homme de 93 ans faisait une silhouette pimpante tout en portant de petites lunettes rondes
L’ancien PDG du groupe Formule 1 était élégant dans un costume bleu marine aux côtés de son épouse, Fabiana, 46 ans.
Le couple a choisi des tenues assorties, Fabiana portant également du bleu marine tandis qu’elle montrait son décolleté dans une robe en soie bleu marine profond.
Le couple semblait avoir apprécié leur soirée alors qu’ils souriaient en rentrant chez eux.
Emma Bunton, sa compatriote Spice Girl, et son mari Jade Jones étaient également présents.
Emma était magnifique dans une robe noire à paillettes alors qu’elle montrait ses fines épingles
Continue Reading

entertainment

Deux artistes de Galway ont été choisis pour résider en France pour promouvoir Beckett

Published

on

Deux artistes de Galway ont été choisis pour résider en France pour promouvoir Beckett
Les artistes du Galway Daily News ont été sélectionnés pour la résidence de Samuel Beckett en France
Claire Louise Bennett (Image – Mark Walsh) et Petal Bailey (Image – Simon Boyle)

Ne manquez jamais une histoire ! Rejoignez notre newsletter ci-dessous

Deux artistes de Galway ont reçu une bourse pour une résidence internationale de trois semaines à l’Atelier Samuel Beckett en France l’année prochaine.

Bethal Bailey, directrice artistique du Blue Teapot Theatre, et l’écrivaine Claire Louise Bennett ont été sélectionnées pour rejoindre la nouvelle résidence d’artiste internationale dans le village de Méricourt, à une heure au nord-ouest de Paris sur la Seine.

La mission de la résidence est de promouvoir et de mettre en valeur l’héritage artistique de Samuel Beckett dans toutes les formes d’art.

Les deux artistes passeront trois semaines à l’Atelier Samuel Beckett, où ils travailleront dans un environnement qui soutient et valorise l’ambition artistique, l’échange et le travail autonome.

La résidence offre aux artistes un lieu de réflexion, de développement, de recherche et d’étude tout en accédant aux écrits de Beckett sous la direction des directeurs artistiques de Gare St Lazare Irlande et des fondateurs de l’Atelier Samuel Beckett, de la réalisatrice Judy Hegarty Lovett et de l’acteur Conor Lovett.

L’objectif premier de la résidence est que l’artiste en résidence développe sa propre pratique, sans aucune obligation de résultat.

Judy et Conor Lovett ont fondé l’Atelier Samuel Beckett pour offrir aux artistes l’occasion d’approfondir leur engagement dans le travail de Beckett dans l’espoir qu’il influencera de nouvelles œuvres dans tous les domaines des arts.

« En présentant les œuvres en prose de Beckett, nous avons collaboré avec des artistes, compositeurs, musiciens, vidéastes et plasticiens », a déclaré Connor.

« Nous avons vu à quel point les œuvres de Beckett inspirent et comment elles enrichissent les artistes. »

READ  Le rétablissement de Jeremy Renner remercie les fans pour les "mots gentils"

Judy a déclaré que cette résidence était le résultat d’une combinaison de leur expérience et du soutien de donateurs philanthropiques.

« Nous espérons que les nouveaux bailleurs de fonds soutiendront les bourses et nous sommes ravis que Galway Culture Corporation et l’Université de Galway ouvrent la voie. »

Les bourses sont soutenues par la Galway Culture Company en association avec l’Atelier Samuel Beckett, la Cork Theatre Company, la Gare St Lazare Irlande, la School of English and Creative Arts et la James Hardiman Library, Université de Galway.

Les artistes présélectionnés recevront des prix d’une valeur de 6 000 € comprenant une allocation par artiste de 1 500 €, un hébergement indépendant, des frais de déplacement et un mentorat Gare St Lazare.

L’Université de Galway donnera également accès aux archives du théâtre et aux studios de répétition.

Petal Bailey possède une longue expérience du théâtre, ayant grandi dans une compagnie de théâtre itinérante qui a effectué de nombreuses tournées dans toute l’Europe.

Elle est directrice artistique de la Blue Teapot Theatre Company, une compagnie irlandaise audacieuse et diversifiée qui travaille avec des artistes ayant une déficience intellectuelle.

Petal a développé la première école des arts du spectacle accréditée QQI en Irlande pour les personnes ayant une déficience intellectuelle.

Claire Louise Bennett est l’auteur de Pond (2015) et Checkout 19 (2022). Ses histoires et essais ont été publiés dans diverses publications, notamment The New Yorker, The London Review of Books, Frieze et Harper’s Magazine.

Elle a reçu la bourse de création Samuel Beckett 2022-2023 de l’Université de Reading.

Continue Reading

entertainment

Le restaurant Coeur est nouveau sur la scène culinaire de Ferndale

Published

on

Le restaurant Coeur est nouveau sur la scène culinaire de Ferndale

Compte tenu des racines de Détroit et de son ancien surnom de « Paris du Midwest », on pourrait penser que nous aurions plus de restaurants français dans la région.

Il existe quelques endroits mettant en valeur la cuisine française, notamment des lieux établis comme The Kitchen et les destinations récemment ouvertes Bar Pigalle et Le Suprême, tous à Détroit. Depuis le début de l’été, Ferndale possède désormais son propre restaurant d’inspiration française dans le restaurant Coeur, cosy et convivial.

Le restaurant français Coeur a fait ses débuts en juin, comblant le vide laissé par l’un des plus anciens restaurants du quartier, Assaggi Bistro, un restaurant à la nappe blanche servant une fusion de cuisine italienne et libanaise qui a fermé ses portes fin 2022. Jordan Smith et son équipe ont acheté Assaggi et continuez-y pendant quelques mois avant de mettre un terme à la course et de faire appel à un marteau-piqueur pour une remise à neuf complète. Vous remarquerez peut-être quelques anciens clients d’Assaggi et quelques membres du personnel, mais à part cela, c’est un restaurant complètement nouveau et plus moderne.

Le nouveau look et le nouveau concept apportent des éléments raffinés mais accessibles à la scène culinaire du centre-ville de Ferndale, qui attire largement les convives à la recherche de lieux alcoolisés, dignes d’Instagram et souvent adaptés aux enfants, avec des prix bas à moyens. Coeur est évidemment l’un des restaurants les plus chers de Ferndale, mais il n’est pas aussi cher que les nouveaux restaurants que j’ai vu ouvrir cette année dans d’autres quartiers.

Pour le prix, les clients bénéficient d’un personnel heureux, compétent et bien payé et d’un menu qui utilise des plats réfléchis, préparés à partir de zéro et à forte intensité de main d’œuvre.

Coeur est autant un restaurant du Midwest qu’un restaurant français. Les menus à la carte et dégustation changent fréquemment pour tirer le meilleur parti des ingrédients frais et de saison. Smith, qui a travaillé dans divers restaurants à travers le pays, et son équipe de cuisine travaillent dur pour préparer presque tout, y compris de nombreuses sauces et trempettes, à partir de rien.

Le menu dégustation, une expérience de cinq plats que tout le monde à table doit commander, est un moyen pour Smith de présenter les meilleurs ingrédients sous le toit de Core à ce moment-là. C’est là qu’ils s’amusent le plus et peuvent le mieux répondre aux besoins ou préférences alimentaires d’un client.

Commander à partir du menu à la carte donne au convive plus de contrôle. J’ai commencé par servir du pain fait maison composé de tranches moelleuses de pain blanc avec deux beurres aromatisés, l’un à l’ail et aux herbes et l’autre avec une pointe d’épices réchauffantes et un soupçon d’épices. Cela ne me dérange pas de payer pour du pain fait maison, mais j’en aurais aimé plus et plus pour 7 $.

READ  Kanye West affirme avoir perdu 2 milliards de dollars en un jour après la fin de l'accord Yeezy avec Adidas | Actualités Ents & Arts

Le point culminant du menu, pour moi, est le burger d’agneau juteux avec du morbier, de la laitue, des cornichons, du romarin et de la confiture d’oignons. La douceur du petit pain moelleux, de la confiture d’oignons et des cornichons façon pain et beurre se marie bien avec l’agneau haché savoureux et le fromage français doux. Servi avec un tas de frites croustillantes et bien assaisonnées et du ketchup sucré fait maison, ce plat est une maîtrise dans le mélange du sucré et du salé.

Lors de ma prochaine visite, je commanderai de la morue noire, un morceau de poisson feuilleté de taille modeste accompagné de chou-rave, de carottes, de champignons de hêtre marinés, de bouillon tom kha et d’huile de menthe. Le chef Smith dit que c’est l’un de leurs plats les plus appréciés parmi leurs invités réguliers. Cela m’a été suggéré par notre sympathique serveur vêtu de flanelle, mais je pensais manger de la viande rouge ce jour-là. J’ai opté pour le tendre steak de surlonge, préparé sur commande et servi en tranches sous une sauce crémeuse aux champignons et au poivre, accompagné d’un rapini vert vif, d’une purée de chou-fleur très légère et d’une cuillerée de purée de pommes de terre.

Les deux sont répertoriés comme « plats à la bière » sur le menu, ce qui est suffisant pour servir de plat principal à lui seul, mais je suggérerais quand même de prendre un plat ou deux du menu « petits plats » à partager.

La tempura de champignons poivrés est une excellente option. Croustillant, charnu, pas du tout détrempé ou gras comme certains plats tempura, et accompagné d’un aïoli au citron tueur pour tremper. Un autre favori frit est la croquette de pommes de terre avec une peau croustillante qui contient à peine une cuillerée de pommes de terre moelleuses et moelleuses et du comté. Il est accompagné d’une trempette aux échalotes brûlées violettes et grises.

Le menu des petites assiettes comprend trois salades, toutes assez grandes pour une collation. La panzanella automnale était uniformément habillée, recouvrant le chou frisé et la courge bien rôtis d’une vinaigrette à la sauge qui ramollissait les croûtons sans les submerger. J’ai apprécié l’offre généreuse de Garrotxa râpée sur le dessus et j’ai pensé que même le fromage le plus salé ferait bien ici.

READ  Rosanna Davison partage d'adorables instantanés de ses jumeaux de neuf mois et dit que c'était une "aventure"

Au menu du déjeuner, j’ai vanté le croque madame. Simple, décadent et très français (du moins pour nous, les Michiganders), ce copieux petit-déjeuner est assez copieux pour être partagé mais pas si lourd que vous serez ruiné en faisant des courses ensuite. C’est un excellent sandwich au jambon français et au comté, recouvert d’une sauce Mornay beurrée, très onctueuse et très satisfaisante et surmonté d’un œuf au plat parfait.

Je ne sais pas pourquoi Core ne les prépare pas pour le déjeuner, mais ça devrait aller sans réservation. N’oubliez pas cela la prochaine fois que vous attendrez une table dans l’un des autres incontournables du brunch de Ferndale.

Le brunch de Coeur coche toutes les cases pour moi : pas de temps d’attente, des places disponibles au bar, des mimosas avec jus de fruits frais, du café fort — c’est de la bonne presse française ici, bien sûr — et un bon mélange de plats de brunch. Vous pouvez faire une réservation si vous avez prévu votre propre week-end, mais ce n’est pas obligatoire. Les enfants sont également les bienvenus, mais j’ai définitivement remarqué une clientèle plus adulte et plus mature pendant le dîner.

Je suggérerais Coeur aux convives qui en ont assez des restaurants qui se mettent en quatre pour avoir une « esthétique » branchée. Oui, il y a un éclairage au néon ici, mais il n’épelle pas les mots « brunch » ou « ambiance » ou quoi que ce soit du genre. Le design est simple et pratique. L’éclairage est génial et les tables en bois (pas de nappes) sont confortables.

Outre la carte de la nourriture, des cocktails et des vins, le meilleur atout de Coeur est le personnel. Informés sur la carte et les vins, oui, mais surtout, ils sont juste sympas.

Ici aussi, le personnel célèbre vraiment le vin et connaît parfaitement l’association des produits du Vieux Monde et du Michigan. Le sommelier Sean Creaney a récemment lancé une célébration de la Journée du Beaujolais Nouveau, une fête en novembre qui célèbre les jeunes vins français. Coeur propose également des cours d’œnologie. Le lendemain, dimanche, se concentrera sur les vins mousseux mousseux avant le Nouvel An et se poursuivra jusqu’en 2024 avec les célébrations de Bordeaux, de la vallée du Rhône et plus encore, pour 100 $ par personne.

READ  La chute d'un écran vidéo blesse des danseurs lors d'un concert à Hong Kong

Sur la carte des cocktails, j’adore le Coeur 75, une version élégante du French 75 qui apparaît irisée et commence brillante et acidulée avec une finale douce et sirupeuse. Le kaki de saison à l’ancienne, aromatisé à la cassonade alcoolisée, est également un gagnant.

Ce dernier ferait un excellent dessert, mais vous devrez dans tous les cas consulter la carte des desserts pour voir ce que la chef pâtissière Carla Spicozzi a à offrir. Ses desserts attrayants et élégants ne sont pas trop sucrés et sont absolument divins. Sa version d’une barre Snickers aux amandes est beaucoup moins sucrée que les bonbons produits en série, mais elle est jolie et a bon goût avec beaucoup de texture.

D’une certaine manière, ce restaurant Coeur, vieux de plusieurs mois, est toujours debout, mais tous les éléments d’un grand restaurant sont là et j’ai hâte de voir ce que Smith et son équipe ont à offrir dans les mois à venir, et j’espère des années.

[email protected]

cœur

330 W. Nine Mile, Ferndale

(248) 466-3010 coeurferndale.com

Evaluation: ★★ (Très bien)

heures: 17h-22h mercredi-vendredi, 10h-14h et 17h-22h samedi. et de 10h à 14h et de 17h à 21h le dimanche.

les prix: Petites assiettes, 7 $ à 24 $ ; Grandes peintures, 26 $ à 42 $ ; Desserts 14 $ ; Les cocktails coûtent environ 17 $ ; Cocktail sans alcool, 9 $ ; Menu dégustation de cinq services au dîner, 89 $ plus 45 $ pour les accords mets-vins ou 25 $ pour les accords boissons non alcoolisées ; Menu du midi, 14$-24$. Il n’y a pas de bonus automatique.

Réservations: Non obligatoire, mais disponible sur le site Internet moyennant un dépôt de 10$ par personne, remboursé à l’arrivée.

implémenter: Oui

Repas en plein air : Pendant les mois les plus chauds, il y a un patio de bonne taille avec de la verdure à l’arrière pouvant accueillir au moins 60 personnes.

Niveau de bruit: Faible à moyen, facile pour discuter à table

Robe à porter : Personne

Accessibilité: Aucune barrière

Parking: Stationnement payant dans la rue, stationnement payant et garage à proximité ; Parking gratuit le dimanche

Que signifient les étoiles :

★ — Bien

★★ — Très bien

★★★ – Excellent

★★★★ — Exceptionnel

Note du restaurant : Le Classic Five Steakhouse à Plymouth est un excellent choix

Note du restaurant : La Feria du centre-ville est toujours légitime

Continue Reading

Trending

Copyright © 2023