août 14, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Des panneaux solaires pourraient alimenter « un quart des ménages en Irlande »

Les climatologues de l’University College Cork ont ​​conclu qu’un quart de l’électricité nécessaire aux ménages irlandais peut être produit en plaçant des panneaux solaires sur les toits.

L’étude a examiné toutes les surfaces en Irlande en utilisant pour la première fois des images satellite et des données météorologiques.

Les résultats arrivent le même jour que le nouveau programme qui donne aux propriétaires le droit de payer ou de compter sur tout excès d’énergie solaire qu’ils produisent.

Le co-auteur de l’étude, Paul Dean, a déclaré que bien que l’Irlande ne soit généralement pas considérée comme un endroit très ensoleillé, ce qui a été découvert, c’est qu’il existe de solides arguments économiques et environnementaux pour produire de l’électricité à partir de la lumière du soleil ici.

Dean a déclaré à Morning Ireland de RTÉ qu’environ 24 000 foyers produisaient déjà de l’électricité à partir de panneaux solaires photovoltaïques.

Cette étude UCC, commandée par l’Irish Solar Society, a révélé qu’un million de foyers en Irlande disposaient d’un espace de toit et d’une orientation suffisants pour installer dix panneaux solaires.

Dans l’ensemble, cela suffit pour alimenter un foyer sur quatre en Irlande, atteindre l’objectif irlandais de 8 % d’énergies renouvelables, économiser 135 000 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre et économiser au moins 450 € sur les coûts d’électricité par ménage et par an.

Une fois que le système l’a payé, sept à 10 ans, M. Dean a déclaré : « Vous produisez alors de l’électricité gratuite et à un coût relativement faible pendant les 20 prochaines années environ. »

Ces découvertes surviennent alors qu’une nouvelle ère commence dans la production solaire sur les toits.

READ  Michael Healy-Rae Turns Profits While Receiving Covid Support

À partir d’aujourd’hui, les fournisseurs d’électricité peuvent enfin accéder aux données clés des réseaux ESB qui montrent la quantité d’électricité excédentaire ou inutilisée générée par les panneaux solaires sur les toits qui est réinjectée dans le réseau électrique.

Cela permet désormais aux compagnies d’électricité de calculer le montant du paiement ou du crédit dû aux ménages individuels pour l’électricité excédentaire générée par les panneaux solaires.

Jusqu’à présent, deux compagnies d’électricité, Pinergy et SSE Airtricity, ont annoncé qu’elles verseraient aux propriétaires 13,5 et 14 cents, respectivement, pour chaque kilowattheure d’électricité excédentaire circulant dans le réseau.

Tout paiement ou crédit impayé sera également daté du 19 février – le jour où la législation exigeant de tels paiements a été promulguée.

On estime que plus de 20 000 maisons privées ont des panneaux solaires installés aujourd’hui.

Le gouvernement veut installer 250 000 nouveaux systèmes solaires sur les toits d’ici 2030.

Cette nouvelle incitation au paiement, combinée aux subventions SEAI existantes allant jusqu’à 2 400 € pour les panneaux solaires, combinée à des prix de l’énergie plus élevés, encouragera davantage de propriétaires à faire les investissements nécessaires.