octobre 2, 2022

7seizh

Dernières nouvelles et nouvelles du monde de 7 Seizh sur les affaires, les sports et la culture. Nouvelles vidéo. Nouvelles des États-Unis, d'Europe, d'Asie-Pacifique, d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique.

Taxe sur la valeur du site pour freiner la thésaurisation et rendre le logement moins cher, selon les commissions – The Irish Times

L’introduction d’une «taxe sur la valeur du site» pour compléter ou remplacer les systèmes existants de taxe foncière locale (LPT) et de taux commerciaux pourrait augmenter considérablement les revenus supplémentaires de l’État tout en encourageant le logement moins cher, a conseillé la Tax and Welfare Commission au gouvernement. La LPT ne s’applique qu’aux immeubles d’habitation, mais une taxe sur la valeur du terrain, distincte des biens qui y sont construits, prélèverait sur les immeubles non résidentiels et commerciaux.

La commission, qui a été créée l’année dernière pour examiner les moyens par lesquels l’État peut se financer à l’avenir, est spécifiquement chargée d’examiner les options pour la taxe sur la valeur de localisation.

Dans un rapport qu’elle a remis au gouvernement le mois dernier, la commission affirme qu’une telle taxe réduirait la valeur du terrain et inciterait les propriétaires fonciers à le développer ou à le vendre. Cela réprimera la thésaurisation et la spéculation foncière, qui sont souvent citées comme des facteurs déterminants de la hausse des coûts de logement ici, tout en augmentant l’offre de terrains et en réduisant le coût du logement dans le processus.

des étendues de terre

Elle dit qu’une telle décision a le potentiel de stimuler l’offre de logements, en particulier dans les zones urbaines telles que Dublin et Cork, où il existe encore de vastes zones de terrains inutilisés ou abandonnés.

Bien qu’elle soit l’un des principaux moteurs de la richesse du pays, la terre reste l’un des rares actifs à ne pas être directement imposé. Le Danemark administre ce qui est considéré comme l’un des meilleurs exemples d’impôt foncier. La taxe danoise est prélevée sur toutes les terres – résidentielles, commerciales, agricoles et de développement – avec des exceptions très limitées mais à des taux différents.

READ  BP closes petrol front yards in the UK due to driver shortages

Dans la république, il y a environ deux millions de propriétés résidentielles, 150 000 bâtiments commerciaux et jusqu’à cinq millions d’hectares de terres agricoles qui peuvent être acquises grâce à l’impôt foncier. Le ministère du Logement estime également qu’il y a jusqu’à 27 000 hectares de terrains aménagés disponibles avec le potentiel d’accueillir plus de 600 000 logements.

Le comité affirme que la conception et le développement d’un système d’imposition de ces actifs ont le potentiel de générer des revenus supplémentaires par rapport aux systèmes de tarification LPT et commerciaux existants. Cela est considéré comme préférable au recours presque exclusif à l’impôt sur le revenu, à la taxe sur la valeur ajoutée et à l’impôt sur les sociétés pour financer des services publics vitaux, en particulier dans le contexte d’une population vieillissante. Un problème potentiel est l’évaluation des terres en raison de la base de données foncière limitée qui existe, en particulier dans les zones où il y a peu de transactions pour servir de référence.

Naturellement, la commission dans son rapport avertit le gouvernement qu’il devra lever des milliards d’euros de revenus supplémentaires, principalement par le biais d’augmentations d’impôts, pour financer les dépenses liées au vieillissement et la transition vers une économie à faible émission de carbone au cours de la prochaine décennie. Le passage aux voitures électriques et la perte des recettes fiscales traditionnelles sur les voitures devraient créer un trou de 5 milliards d’euros dans les finances publiques.

Pour remplacer ces revenus, la Commission est censée recommander un certain nombre de nouvelles taxes et redevances, mais principalement une réforme du système existant, y compris la fin de plusieurs dépenses fiscales notables. Le ministère des Finances devrait publier le rapport de l’autorité le mois prochain.

READ  Pouvez-vous imaginer être un conducteur de train? Iarnród Éireann lance une importante campagne de recrutement